FEDERATION NATIONALE DES PRODUCTEURS D’ANACARDE DU BÉNIN (FENAPAB) : Le Dg Mohamed Baranon entre dans ses nouvelles fonctions . Bilan satisfaisant pour Issiakou Moussa

3 ans ago | Written by
22 587 vues
0 0

Mohamed Baranon est le tout nouveau Directeur Général (Dg) de la Fédération Nationale des Producteurs d’Anacarde du Bénin (Fénapab). Il a pris le témoin des mains de son prédécesseur Issiakou Moussa. C’était au détour d’une cérémonie de passation de charge qui a eu lieu le lundi 1er mars 2021. La cérémonie de passation de service s’est déroulée en présence du Dg de l’Agence Territoriale pour le Développement Agricole pôle 4 (Atda 4) Kassimou Issaka, de la présidente de la Fénapab Sahadatou Atta, des responsables de Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde (Urcpa) Borgou-Alibori, Atacora-Donga, Zou-Collines, et Ouèmé-Plateau, ainsi que des Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) de la fédération.

Wilfried AGNINNIN

Il a pris les rênes de la Fédération Nationale des Producteurs d’Anacarde du Bénin (Fénapab) en février 2016. Lui, c’est Issiakou Moussa, Directeur Général (Dg) sortant de la Fénapab. Après avoir servi avec dévouement et abnégation cette organisation pendant 5 ans, le désormais ex Dg Fénapab, a passé le témoin à son successeur Mohamed Baranon avec fierté.

Tout en saluant tous ceux qui l’ont accompagné dans ses initiatives, le Dg Fénapab sortant Issiakou Moussa, a fait savoir que des résultats encourageants ont été notés pendant son séjour. Pour preuve, les Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) de la fédération sont passés de 3 à 15 aujourd’hui. « A ma prise de service, les partenaires étaient au nombre de trois (Pada, Dedras Ong et ProAgri). Aujourd’hui, nous comptons environs 15. Ceci a permis à la direction nationale de passer de 3 agents à 12, et de disposer des matériels/équipements de travail (matériels bureautique/informatiques, roulants, mobiliers, d’entretien, des vergers,…) », a-t-il fait savoir. Des actions ont été menées pour faire de la filière cajou, la deuxième au Bénin après le coton. Cependant, des défis restent encore à relever pour le développement de l’association. Il s’agit selon le Dg Issiakou Moussa, du maintien du personnel technique de la fédération, de la mobilisation des ressources financières, de la généralisation de la vente groupée, de l’amélioration de la cohésion entre la Fénapab et les Urcpa, de l’adhésion de nouveaux membres et de la construction du nouveau siège de la Fénapab. Le Dg sortant a, pour finir, exprimé sa disponibilité à accompagner son successeur dans ses missions.
En prenant les commandes, le nouveau Dg Fénapab Mohamed Baranon, a remercié les uns et les autres pour leur contribution au rayonnement de la fédération. Le nouveau patron de la Fénapab, pense travailler d’arrache-pied pour satisfaire les besoins des producteurs, faire vivre l’organisation et garder le contact permanent avec les unités de coopération. Le Dg Baranon compte, relever tous ses défis, avec l’accompagnement de ses collaborateurs. C’est pourquoi, il a invité chaque acteur, à jouer sa partition pour des résultats encore plus grands.
Dans leur intervention, le Dg de l’Agence Territoriale pour le Développement Agricole pôle 4 (Atda 4) Kassimou Issaka et la présidente de la Fénapab Sahadatou Atta, ont salué le travail abattu par l’ancien Dg Issiakou Moussa. Quant au nouveau, ils l’ont invité à travailler en commun accord avec les membres de la fédération.

Il faut rappeler que l’ex Dg Issiakou Moussa a formé depuis 2001, plusieurs techniciens agricoles qui sont aujourd’hui membres de la Fénapab.

 

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru