FIN DU PROJET D’INTÉGRATION DE LA REDEVABILITÉ DANS LE FONCTIONNEMENT DES CENTRES DE SANTÉ ET HÔPITAUX DE PARAKOU : Les actions de l’Ong Ola Africa et Gfa consulting group saluées

2 mois ago | Written by
4 267 vues
0 0

Le mardi 29 novembre 2022, les acteurs du Projet d’Intégration de la Redevabilité dans le fonctionnement des Centres de Santé et Hôpitaux (Pircsh) de Parakou se sont retrouvés pour faire le bilan. Ce projet est initié par l’Organisation Non Gouvernementale (Ong) Ola Africa. L’atelier de capitalisation et de distinction des acteurs du projet s’est déroulé en présence du représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé, celui du maire de Parakou Moustapha Orou-Gankou, du Directeur Départemental de la Santé (Dds) du Borgou Virgile Hounkpè, du Directeur de l’Hôpital d’Instruction des Armées (Hia) du Borgou Docteur Roger Klikpezo, de la Présidente de l’Ong Ola Africa Aminata Sogodogo, de sa Directrice Nadia Elhadji Boueye, du représentant de l’Unité de Gestion du Programme/Gfa consulting group Camille Yabi, des élus locaux, municipaux et bien d’autres acteurs. 

Wilfried AGNINNIN

Améliorer les services de santé par la systématisation de la demande et de l’offre de redevabilité pour une fréquentation accrue des centres de santé publics dans la commune de Parakou, c’est l’objectif général de ce projet. Il est mis en œuvre par Gfa consulting group dans le cadre de la phase II du programme redevabilité et financé par la Coopération Suisse. Après 12 mois d’exécution, un bilan s’impose.

Pour la Directrice Exécutive (De) de l’Ong Ola Africa Nadia Elhadji Boueye, beaucoup de choses ont commencé par changer dans le fonctionnement des centres de santé et hôpitaux de la ville de Parakou. À travers les canaux installés en synergie avec les centres de santé, les usagers des centres de santé peuvent se plaindre pour exiger des services de qualité. Selon elle, les agents de santé savent désormais qu’il y a la société civile qui est aux aguets. « Ils savent aussi qu’ils ont l’obligation d’offrir des services de santé de qualité à la population. Les canaux de communication sont aussi disponibles pour permettre aux usagers de dénoncer ce qui ne va pas et aux agents de santé de dire les difficultés qu’ils rencontrent pour satisfaire les populations », a-t-elle fait savoir. La De Nadia Elhadji Boueye a saisi l’occasion pour remercier la Coopération Suisse à travers l’opérateur Gfa consulting group, la Direction Départementale de la Santé (Dds) du Borgou, la préfecture de Parakou, la mairie et les autres acteurs qui ont contribué et facilité la mise en œuvre de ce projet.

Dans son intervention, le représentant de l’Unité de Gestion du Programme Ugp/Gfa consulting group Camille Yabi, s’est réjoui des résultats obtenus au terme de ce projet. Il a souhaité que les changements induits et les effets obtenus puissent demeurer dans les pratiques quotidiennes des acteurs de la santé. Prenant la parole, le Directeur Départemental de la Santé (Dds) du Borgou Virgile Hounkpè, a salué la mise en œuvre de ce projet à Parakou. À l’en croire, la qualité des soins de santé est une préoccupation majeure du gouvernement béninois et du ministère de la santé.

Dans leur intervention, le représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé et celui du maire de Parakou Moustapha Orou-Gankou, ont remercié tous les acteurs impliqués dans ce projet. Pour Sanni Bio Bayé, la culture de redevabilité est un principe de bonne gouvernance cher au président Patrice Talon. C’est pourquoi le gouvernement de la rupture a mis en place des systèmes de transparence dans tous les secteurs d’activités ce qui permet de relancer le développement économique et social du Bénin. « Les communautés sont aujourd’hui conscientes de leur rôle et responsabilités en matière d’offres et de demandes de redevabilité pour une meilleure qualité des soins de santé. Ainsi, elles exigent désormais des services publics de qualité auprès des prestataires publics de santé qui sont eux aussi conscients de leurs obligations en matière de redevabilité », a-t-il souligné.

Il faut rappeler que plusieurs acteurs ayant facilité la mise en œuvre de ce projet ont été distingués.

Article Categories:
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *