INDICE MONDIAL DE TRANSPARENCE DES DÉPENSES FISCALES : Le Bénin sur le toit de l’Afrique

6 mois ago | Written by
6 582 vues
0 0

Le lundi 9 octobre 2023, le Conseil sur les Politiques Economiques et l’Institut allemand pour le développement et la durabilité (Idos) ont lancé l’Indice Mondial de Transparence des Dépenses fiscales (Gteti). Ces deux structures ont officialisé leurs premières études concernant l’évaluation comparative des rapports sur les dépenses fiscales couvrant l’ensemble des pays du monde avec un point d’honneur sur la transparence en matière des dépenses fiscales. Ce rapport classe le Bénin premier en Afrique et figure dans le Top 10 au monde. Voici ci-dessous tous les détails sur cette performance.

Romaine KPANA (Etd Cfoman-Daabaaru)

Communiqué

Le Conseil sur les Politiques Economiques (CEP) et l’Institut allemand pour le développement et la durabilité (IDOS) ont lancé le lundi 09 octobre 2023 de 14 h à 17 h l’indice mondial de transparence des dépenses fiscales (GTETI). Cet indice vise à accroître la transparence et la responsabilité en matière de dépenses fiscales en fournissant un cadre systématique pour classer les pays en fonction de la régularité, de la qualité et de la portée de leurs rapports sur les dépenses fiscales. L’indice mondial de transparence des dépenses fiscales (Global Tax Expenditures Transparency Index – GTETI) est la première évaluation comparative des rapports sur les dépenses fiscales qui couvre l’ensemble des dépenses fiscales des pays du monde entier. S’appuyant sur la collecte de données et les classifications développées pour construire la Base de données des dépenses fiscales mondiales (Global Tax Expenditures Database -GTED), le GTETI promeut la transparence des dépenses fiscales.

Les pays ne sont pas comparés en fonction du montant du manque à gagner qu’ils déclarent, mais sont plutôt évalués sur la base de cinq (5) critères : (1) la disponibilité publique des rapports sur les dépenses fiscales ; (2) un cadre institutionnel qui garantit la transparence et la responsabilité ; (3) les informations générales sur l’étendue des rapports et la méthodologie utilisée ; (4) des informations détaillées sur les entreprises cibles et (5) des informations sur les recettes perdues et les évaluations. Le GTETI vise à accroître la transparence et la responsabilité dans le domaine des technologies de l’information, à promouvoir le débat public et à encourager les gouvernements à améliorer leurs rapports sur les technologies de l’information. Ce qui constitue une première étape nécessaire (mais certainement pas suffisante) vers la mise en place d’un système complet pour une réforme globale de l’impôt sur le revenu fondée sur des données probantes.

A l’issue du classement, la CORE DU SUD vient en tête suivi du CANADA. La France est 5ème, la République du BENIN a eu la note 66.3/100 et est classée huitième (8ème) du monde juste après les Etats-Unis et l’Italie. Le Bénin est dans le Top 10 des pays du monde et est le premier pays africain.

Les notes du BENIN par critère sont :

1-11/20

2-13.3/20

3-13.2/20

4-15.2/20

5-13.6/20

Soit un total de 66.3/100.

Source : La Primeur

Article Categories:
A la une · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru