INITIATIVE COMMUNES AMIES DES ENFANTS DANS LE BORGOU, L’ALIBORI ET LE ZOU : L’Unicef et Social Watch Bénin récompensent les meilleurs

2 semaines ago | Written by
4 998 vues
0 0

Le jeudi 16 juin 2022 à Parakou, s’est déroulée la cérémonie de récompense de l’Initiative Communes Amies des Enfants (Icae) et de remise de prix aux lauréats du concours de productions médiatiques sur la budgétisation sensible aux enfants initié par Unicef et Social Watch Bénin. Seize communes des départements du Borgou, de l’Alibori, du Zou et deux journalistes ont été distingués pendant cette cérémonie qui a connu la présence des représentants du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé, de l’Unicef Bertin Danvidé, de Social Watch Bénin Romain Ahuian, des maires des communes concernées et bien d’autres.

Auriol AKPAKI (Stg)

Inciter les communes à améliorer l’allocation et l’utilisation des ressources au profit des besoins des enfants, c’est l’objectif général de cette initiative lancée en septembre 2020. Seize communes ont effectivement participé à cette initiative mise en œuvre dans les départements du Borgou, de l’Alibori et du Zou. Il s’agit de Karimama, Malanville, Kandi, Banikoara, Sinendé, Kalalé, Nikki, N’Dali, Parakou, Tchaourou, Agbangnizoun, Bohicon, Za-Kpota, Zogbodomey, Zagnanado et Ouinhi. A l’arrivée, elles ont été récompensées et reçu des attestations de participation.

En prenant la parole, Romain Ahuian, représentant de Social Watch Bénin a salué tous les participants et exprimé toute sa joie de voir l’engagement et l’intérêt des communes pour la cause des enfants qui sont les acteurs de développement de demain. Il a rappelé que « depuis 2018, l’Unicef et Social Watch Bénin travaillent à promouvoir et à engager les acteurs politiques, les organisations de la société civile, les cadres techniques tant au niveau central que local sur les finances publiques sensibles aux enfants à travers la prise en compte des besoins des enfants dans les documents programmatiques et budgétaires, l’allocation de ressources conséquentes aux secteurs sociaux sensibles aux enfants que sont : la santé, l’éducation, la protection sociale et l’eau hygiène et assainissement et l’utilisation efficace et efficiente desdites ressources ». Tout en félicitant les communes et les professionnels des médias lauréats du concours, ainsi que les organisateurs, il a exhorté ces derniers à poursuivre dans la même dynamique.

Le représentant de l’Unicef Bertin Danvidé, a, à son tour, fait savoir que « le bien-être des enfants est l’indicateur ultime d’un habitat sain, d’une société démocratique et d’une bonne gouvernance ». A l’en croire, l’Icae a pour but de « relever le défi consistant à réaliser les droits des enfants dans un monde de plus en plus urbanisé et décentralisé et consiste à rassembler les parties prenantes locales et l’Unicef en vue de créer des villes et des communautés sûres, inclusives et tenant compte des enfants ».

Quant à Sanni Bio Bayé, Secrétaire Général (Sg) de la Préfecture de Parakou et représentant le préfet du Borgou, il a invité les lauréats à maintenir le cap afin d’impacter davantage les communes pour plus d’engagement dans l’allocation des ressources locales au profit des secteurs concernant les enfants.

Il faut souligner que dans le cadre du concours de productions médiatiques sur la budgétisation sensible aux enfants, deux catégories de professionnels des médias ont été primées. Dans la catégorie radio, c’est la radio Su Tii Dera de Nikki qui l’emporte pendant que dans la catégorie presse écrite, le journal La Nation s’illustre.

 

 

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.