JIF 2022/VALORISATION DES FEMMES SOUS LA RUPTURE : Mariam Djaouga et les femmes Up de Nikki rendent hommage à Talon

4 mois ago | Written by
8 891 vues
1 0

La célébration de la Journée Internationale des droits des Femmes (Jif) édition 2022 n’est pas passée sous silence au niveau du parti politique Union Progressiste (Up). Le samedi 12 mars 2022 au centre des jeunes et loisirs de Nikki, Mariam Djaouga était face aux femmes Up de la commune pour célébrer la femme béninoise. C’était en présence de plusieurs personnalités politico-adminitratives telles que le premier adjoint au maire de Nikki Gbêboussa Boni coordonnateur communal de l’Up, l’ancien maire Oumarou Lafia, des conseillers Up de la commune et de bien d’autres.

Au cours de cette assise de réflexion sur l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable, les femmes du parti Union Progressiste de la commune ont échangé sur plusieurs thématiques à savoir l’éducation notamment la scolarisation des filles, la santé de reproduction des filles, le militantisme politique des femmes et bien d’autres.

LIRE AUSSI : CYBERCRIMINALITE A DJEREGBE : Neuf individus dans les mailles de la police . 12 ordinateurs portatifs, 8 android haut de gamme et bien d’autres objets saisis

En prenant la parole, Mariam Djaouga a rendu un vibrant hommage au Chef de l’État Patrice Talon pour son engagement à valoriser la femme, à promouvoir le leadership féminin et à œuvrer pour son autonomisation. «Le Président Patrice Talon n’a jamais cessé d’insister sur la nécessité de la participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision et au développement de notre pays», a-t-elle indiqué en donnant comme exemple, la mise en oeuvre d’un certain nombre de réformes pour protéger, promouvoir la femme et créer les conditions optimales pour son plein épanouissement. «La création de l’Institut National de la Femme est l’illustration de l’ambitieuse vision de notre Président pour mener des actions plus déterminantes en faveur de la femme», a ajouté Mariam Djaouga.

Pour cette femme politique, de nombreuses lois sont votées pour la consolidation des droits des femmes. Ainsi, il y a de très bonnes perspectives pour leur application. Mariam Djaouga a aussi profité de l’occasion pour exprimer son admiration à l’endroit de ces femmes Up pour la lutte qu’elles mènent au quotidien afin de rester résilientes face à toutes les situations, marquées parfois par des actes contraires à leurs valeurs ancestrales de paix, de fraternité et de solidarité. «Nous devons encore aujourd’hui, et plus que jamais nous mettre ensemble dans cette lutte et surtout unir nos forces pour contribuer à la consolidation de la paix, gage de la stabilité et de développement de notre Nation», a-t-elle fait savoir en les exhortant au militantisme politique en s’appuyant sur l’ouverture et l’opportunité que leur offre le gouvernement actuel pour faire leurs preuves dans l’arène politique.

LIRE AUSSI : GRAND FORUM SUR LA RECONCILIATION ET LA COHESION SOCIALE : Les fils et filles de Tchaourou fument le calumet de la paix . Le patriotisme du ministre Dramane Karim salué . Aucune guéguerre entre l’He Bagoudou et le Dg Chabi Sika . Un comité de suivi des résolutions installé . Zoom sur les trois résolutions

Mariam Djaouga a également saisi cette occasion pour faire un plaidoyer afin que le gouvernement poursuive ses actions au profit de la valorisation de la femme. Elle a voulu que les institutions nationales renforcent l’aide aux femmes et aux filles souvent victimes de violences basées sur le genre. Elle a souhaité aussi le renforcement de l’accès des femmes, surtout celles rurales aux financements en vue de soutenir leur potentiel de croissance. Enfin, Mariam Djaouga a émis le vœu d’une meilleure représentativité des femmes et jeunes femmes dans les instances décisionnaires.

L’amazone des temps modernes Mariam Djaouga a, pour finir, félicité les amazones du parti Up, engagées dans les luttes politiques au profit de la défense des droits et des intérêts des femmes sur l’ensemble du territoire national.

Wahabou ISSIFOU

 

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.