BÉNIN DAABAARU TOUR : Daouda Saka Méré expose les réalisations du gouvernement à N’Dali

2 ans ago | Written by
17 615 vues
0 0

 

La commune de N’Dali a été la première étape de Bénin Daabaaru Tour. À cette occasion, le maire Daouda Saka Méré a reçu le lundi 7 mars 2022, l’équipe de Daabaaru. C’était à travers un entretien exclusif accordé au journaliste Barnabas Orou Kouman qui a permis à l’autorité de présenter les réalisations du gouvernement dans sa commune et ses impacts sur les populations tout en énumérant quelques difficultés. Les citoyens de N’Dali ont également saisi l’occasion pour exprimer leurs besoins. 

Wilfried AGNINNIN

Les réalisations du gouvernement de la rupture dans la commune de N’Dali sont passées au scanner par le maire Daouda Saka Méré. À cœur ouvert avec l’équipe de Bénin Daabaaru Tour, l’autorité communale a exposé domaine par domaine, les actions dont sa localité a bénéficié de la part du régime de la rupture depuis 2016.

Dans son intervention, le maire Daouda Saka Méré a salué cette initiative de Bénin Daabaaru Tour qui vise à aller à la rencontre des acteurs de développement tout en faisant la promotion des communes. Selon la première autorité, plusieurs actions ont été réalisées par le gouvernement du président Patrice Talon à N’Dali.

LIRE AUSSI : CENTRE DE FORMATION AUX MÉTIERS DE L’AUDIOVISUEL ET DU NUMÉRIQUE (CFOMAN-DAABAARU) : Les inscriptions se poursuivent . La rentrée prévue pour le 4 avril prochain

Au chapitre des réalisations 

Au plan sanitaire, l’on peut citer entre autres, la construction et la réhabilitation des Centres de Santé (Cs) ainsi que la dotation de ces formations sanitaires de personnels qualifiés. Dans le secteur de l’enseignement, l’on note la construction des modules de salle de classe, la dotation en matériels de certains laboratoires scolaires et du personnel enseignant. « Je crois que si on doit faire le point, le bilan est satisfaisant », s’est réjoui le maire.

L’impact des réalisations sur les populations

Ces actions ont des impacts positifs sur les citoyens. L’autorité communale s’est réjouie du développement des Activités Génératrices de Revenus (Agr) dans sa localité. L’amélioration de la qualité de l’enseignement scolaire, des soins offerts aux populations dans les formations sanitaires et l’accès des femmes au micro crédit, sont également des impacts non moins négligeables.

Des difficultés

La commune est confrontée à d’énormes difficultés. Il s’agit notamment des problèmes liés à la mobilité urbaine au centre-ville, la sécurité des personnes et des biens et l’impraticabilité des axes routiers dans certaines localités. « C’est un défi que nous, au niveau de la commune nous ne pouvons pas relever seuls. C’est en collaboration et avec le soutien du gouvernement que nous pouvons réaliser ces infrastructures routières afin de faciliter la circulation des personnes et des biens », a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI : METIERS DE L’AUDIOVISUEL ET DU NUMERIQUE : Voici pourquoi se faire former au Cfoman-Daabaaru

Cris de cœur et doléances de quelques citoyens

Pour Orou Zimé Imorou, la question de l’électrification dans l’arrondissement de Bori se pose toujours. « On dit les gens souffrent, les gens souffrent, effectivement nous souffrons vraiment. Il n’y a pas d’emploi et tout devient de jour en jour cher, c’est trop », se désole-t-il. Il appelle le gouvernement à revoir les taxes afin de permettre aux grossistes de livrer les produits à moindre coût. Il souhaite également que les commissariats soient dotés de moyens roulants. De son côté, Makéri Pascal, a salué les efforts de développement du gouvernement de la rupture à N’Dali. Cependant, il appelle les autorités étatiques à revoir leur politique de gouvernance. « Tout récemment je suis parti à Cotonou, j’ai constaté qu’une partie du pays est lésée. On a laissé une partie du pays et on est en train de construire une autre partie. Ce n’est pas normal, il faut donc revoir cette politique de développement », a-t-il appelé. Pour Samad Bio Kéri, les populations attendent du gouvernement l’extension du réseau électrique dans la commune de N’Dali et la résolution du problème des enfants de la rue.

Le maire Daouda Saka Méré a, pour finir, invité chacun de ses administrés à jouer sa partition pour le développement de la commune de N’Dali. Il a souhaité voir sa commune bénéficier de la 2e phase du projet asphaltage.

 

 

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru