LANÇANT SES ACTIVITÉS DANS L’ATACORA : La Fondation Batonga soucieuse du bien-être des filles et femmes

2 semaines ago | Written by
3 415 vues
0 0

Le vendredi 29 juillet 2022, la Fondation Batonga a lancé ses projets et programmes dans le département de l’Atacora. Cette Fondation entend résolument transformer le potentiel des adolescentes et jeunes femmes en pouvoir. La cérémonie de lancement officiel s’est déroulée à la Direction Départementale de la Santé (Dds) de l’Atacora à Natitingou. C’était en présence de la directrice pays de la Fondation Batonga au Bénin Ella Wama Mara, du représentant du préfet de l’Atacora Maguidi Gbéré Kora, de la représentante du maire de Natitingou Marguerite Gnotodera Daraté, des Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) et bien d’autres.

Wilfried AGNINNIN

La Fondation Batonga est désormais présente dans le département de l’Atacora. Pour le démarrage de ses activités, elle intervient dans les communes de Natitingou et de Boukoumbé. Elle va travailler dans trois volets à savoir, le programme de leadership des adolescentes, l’autonomisation économique des femmes, et le plaidoyer et l’égalité des genres pour impacter véritablement 6 400 adolescentes et jeunes femmes soutenues.

Pour la directrice pays de la Fondation Batonga au Bénin Ella Wama Mara, l’organisation travaille pour faire des filles et femmes des agents de changement dans leurs propres vies et dans leurs communautés. « À la Fondation Batonga, nous sommes convaincues que les filles et femmes ont des potentiels et c’est de notre devoir de transformer ce potentiel en pouvoir. Et nous restons persuadées qu’investir dans les filles et dans les femmes permettra de bâtir des économies résilientes et de développer le leadership des filles, et l’autonomisation des femmes », croît savoir la direction pays de la Fondation Batonga au Bénin. Selon Ella Wama Mara, les chiffres en matière d’autonomisation et de leadership des femmes ainsi que l’épanouissement des adolescentes dans le département de l’Atacora ne sont pas reluisants. « Nous avons choisi le département de l’Atacora parce que les indicateurs sociodémographiques de ce département nécessitent encore des actions pour accroître le leadership des filles et faire face résolument au défi lié à l’autonomisation des femmes », a-t-elle fait savoir.

Dans son intervention, le représentant du préfet de l’Atacora Maguidi Gbéré Kora a exprimé sa gratitude à l’endroit de la Fondation Batonga pour avoir initié ce projet dans son département. « Nos filles et nos femmes ont besoin d’éducation, de formation et d’insertion sociale professionnelle. Elles ont besoin de renforcer leur capital social, de développer leur potentiel humain endormi et de bénéficier de l’encadrement technique et financier indispensable à leur éclosion sociale et économique », a-t-elle indiqué. Il a invité tous les autres Ptf à travailler en étroite collaboration avec la Fondation Batonga pour l’épanouissement des adolescentes et jeunes femmes dans l’Atacora.

Les participantes Garba Kadiri et Shafeekath Ashanti ont salué la mise en place des projets et programmes de la Fondation Batonga dans l’Atacora. Elles ont pris l’engagement de jouer leur partition pour l’atteinte des objectifs.

Il faut souligner que la Fondation Batonga est une Ong internationale créée depuis 2006 et active dans plusieurs départements du Bénin.

 

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.