LOIS D’AMNISTIE, LIBÉRATION DES DÉTENUS ET EXILÉS “POLITIQUES” : De l’eau dans la bouche, Les Démocrates soufflent sur le feu

3 mois ago | Written by
4 484 vues
0 0

Après les élections législatives de janvier 2023, tout le peuple béninois s’est réjoui de la présence de 28 députés de l’opposition à l’Assemblée Nationale. Cette joie découle de la triste expérience faite au cours de la 8ème législature qui était dans sa totalité issue de la mouvance présidentielle. Toutes les lois introduites par le gouvernement avaient en son temps été votées les yeux fermés. Arrivés au parlement en tant que minorité, les députés du groupe parlementaire ‘’Les Démocrates’’ ont pris sur eux l’habitude de rejeter systématiquement les rapports du président de l’Assemblée Nationale et toute initiative du gouvernement.

Cependant, ils ont eux-mêmes introduit une loi d’amnistie pour la libération d’un certain nombre de détenus et exilés. Pour faire passer cette loi, étant minoritaires, les députés du parti “Les Démocrates” auront forcément besoin des voix de leurs collègues des partis du pouvoir, notamment l’Union Progressiste (Up) le Renouveau et le Bloc Républicain (Br). S’ils se mettent à rejeter systématiquement les lois de la partie majoritaire, comment comptent-ils faire passer leur projet de loi ? Cette attitude est assimilable à une personne qui a de l’eau dans la bouche et se met à souffler sur le feu pour faire croire qu’elle attise le feu. Les Démocrates veulent-ils vraiment de la libération de Réckya Madougou, Joël Aivo et cie ainsi que le retour au pays de Komi Koutché, Sébastien Ajavon et autres? La question mérite d’être posée.

La Rédaction

Article Categories:
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru