PANDÉMIE DU CORONAVIRUS AU BÉNIN : 74,12 milliards au profit de certaines couches socio-économiques

4 ans ago | Written by
15 283 vues
0 0

 

Le gouvernement béninois prévoit soutenir plusieurs couches socio-économiques touchées par la pandémie de la Covid-19. A cet effet, il a initié un programme de soutien au secteur productif qui comporte des mesures en faveur des entreprises formelles, des artisans et petits métiers de services de l’informel ainsi que des personnes vulnérables des ménages pauvres et extrêmes pauvres. La décision a été prise en conseil des ministres du mercredi 10 juin dernier.

Wilfried AGNINNIN

C’est un soutien évalué à 74,12 milliards de F cfa pour atténuer les effets de la pandémie du coronavirus apparue en décembre 2019. Une crise sanitaire qui s’est très tôt transformée en une crise économique mondiale. Cette maladie a touché plusieurs secteurs d’activité qui ont vu leurs chiffres d’affaires baisser. Selon le conseil des ministres, cette crise « …a engendré des chocs qui appellent la prise de mesures pour en atténuer les effets, aux fins de la relance de l’économie ».
Les mesures contenues dans le programme de soutien du gouvernement s’articulent en trois grands points. Le premier est un soutien de 63,38 milliards de F cfa au profit des entreprises. « Cette dotation est destinée à la prise en charge, selon le cas, de 700/0 du salaire brut des employés déclarés sur une période de trois mois, au remboursement des crédits de Tva, à l’exonération du paiement de la taxe sur véhicule à moteur pour ceux qui ne l’ont pas encore payée au titre de l’année 2020 ou à sa conversion en crédit d’impôt au titre de l’année 2021, pour ceux qui l’ont déjà payée, à la prise en charge des loyers commerciaux sur trois mois au profit des agences de voyage déclarées », précise le conseil.
Le deuxième est un appui de 4,98 milliards de F cfa destinés aux artisans et ceux exerçant de petits métiers. Selon le relevé du conseil des ministres, « il prend en compte 55.000 personnes de ces catégories (activités telles que : coiffure, couture, soudure, menuiserie, petites vendeuses, etc.) qui se sont inscrites sur la plateforme digitale ouverte à cet effet, ainsi que dans les mairies et centres de promotion sociale ». Le troisième soutien est une subvention de portée générale, qui s’applique à tous les citoyens, sur les tarifs de l’électricité et de l’eau pour un montant de 5,76 milliards de F cfa.

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru