POUR FAIRE FACE À LA CRISE SÉCURITAIRE : L’Unicef lance le Programme Jeune pour la paix dans le Nord-Bénin . Mis en œuvre par Afrikedutech avec le financement de l’Union Européenne

1 semaine ago | Written by
75 vues
0 0

 

Représentant du préfet de l’Atacora Maguidi Gbere Kora

Le Programme, « Engagement des jeunes comme acteurs de changement dans la promotion de la paix et pour une éducation de qualité grâce à l’innovation sociale et l’accès au numérique dans les départements de l’Atacora, Alibori, Borgou, Donga et le Zou » a été officiellement lancé le 13 mai 2024 à Natitingou. A cette occasion, le festival pour l’emploi et l’entrepreneuriat social a été également lancé. Ce programme est initié par Unicef Bénin et mis en œuvre par Afrikedutech avec le financement de l’Union Européenne (Ue).

Wilfried AGNINNIN

Laurinda Godjo, Chargée de programme Rse Afrikedutech,
le Chef bureau Unicef

C’est un programme initié pour faire face à la crise sécuritaire qui servir dans le Nord-Bénin, où des jeunes sont enrôlés par des Individus Armés Non Identifiés (Iani). Il vise donc à donner l’opportunité à ces jeunes de s’occuper pour ne pas se laisser berner par ces groupes de terroristes dans le Nord.

Pour Laurinda Godjo, Chargée de programme Rse Afrikedutech, ce festival qui est l’une des activités phares dudit programme vise à préparer les jeunes à entrer dans la vie professionnelle, à saisir les opportunités d’emplois et avoir l’idée d’entreprise. «Le programme de façon générale impactera plus de 15 000 jeunes dans les départements de l’Alibori, de l’Atacora, du Borgou et de la Donga. (…). Ce que nous attendons de ces jeunes, c’est qu’ils profitent de cette opportunité à eux offerte. Il y aura des formations. Qu’ils soient vraiment attentifs aux messages des formateurs et qu’ils puissent vraiment saisir l’opportunité», a-t-elle fait savoir. Laurinda Godjo a ajouté qu’«il aura des Hackathons qui permettront aux jeunes qui ont des idées, des projets communautaires de pouvoir gagner des prix et d’exécuter ces projets dans leur communauté pour être de vrais acteurs de changement. Et à la fin, il aura la foire de l’emploi où plusieurs entreprises viendront faire des simulations d’entretien avec ses jeunes».
Dans son intervention, le Chef bureau Unicef de Natitingou Paraiso Ismaël Eric Landry, a exprimé sa joie de voir ce programme devenu réalité. «Ma joie est autant plus grande que l’événement de ce jour est une occasion pour nous adultes et titulaires de responsabilité d’œuvrer pour la promotion de l’emploi des jeunes dans un contexte social et économique marqué par l’activité de groupes armés non étatiques aux abords de nos frontières avec le risque pour les jeunes de se faire enrôler par ces derniers», a-t-il exprimé avant d’ajouter, «mon vœu le plus ardent après ce festival, est de voir dans quelques jours ou quelques semaines les jeunes festivaliers reprendre leur vie en main en accédant à des emplois dignes et ce en dépit de la situation sécuritaire préoccupante qui est venue exacerber dans le nord les problèmes liés à l’éducation, à la cohésion sociale et à la lutte contre la pauvreté». Le représentant du maire de Natitingou, Clément Ayemona a remercié l’Unicef Bénin pour avoir initié ce programme. Il a exprimé la disponibilité des autorités communales à accompagner les activités du programme.

le Chef bureau Unicef de Natitingou Paraiso Ismaël Eric Landry,

En procédant au lancement officiel de ce programme et festival, Maguidi Gbere Kora, représentant du préfet de l’Atacora, a rappelé que la jeunesse constitue le fer de lance de tout processus de développement. A l’en croire, ce programme «permettra une fois encore de mettre en valeur le potentiel des jeunes de notre pays particulièrement de ces cinq départements». Tout en remerciant les partenaires qui interviennent dans ce programme, Maguidi Gbere Kora a souligné les efforts du gouvernement béninois dans la riposte contre le terrorisme.

Article Categories:
A la une · Actualité · Internationale · Nationale · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru