27E EDITION DES COURS DE VACANCES ORGANISES PAR L’AEEP A PARAKOU, : Les meilleurs élèves récompensés

5 ans ago | Written by
15 323 vues
0 0

 27E EDITION DES COURS DE VACANCES ORAGANISÉS PAR L’AEEP A PARAKOU

les meilleurs élèves recompensés

Fidèle à son habitude d’aider les élèves de la ville de Parakou à bien passer les moments de vacances en les préparant pour une meilleure rentrée scolaire, le bureau exécutif de l’Association des Élèves et Étudiants de Parakou (Aeep) a organisé l’édition 2019 des cours de vacance dans cette commune. Ainsi après un mois acharné de cours, l’Aeep a procédé à la remise des prix aux meilleurs élèves de chaque promotion. C’était le samedi 07 septembre dernier dans l’enceinte de l’école primaire publique centre en présence du président de la dite association, des membres de son bureau et des parents d’élèves venus soutenir leurs enfants et les initiateurs de cette activité.

Samiratou ZAKARI

Ils étaient au total plus d’une douzaine d’élèves des classes de sixième en troisième des collèges publics comme privés de Parakou à avoir pris part à la 27e édition des cours de vacances organisés par l’Aeep. L’ Aeep est l’Association des Élèves et Étudiants de la cité des Koburu créé au lendemain du renouveau démocratique et qui a pour principal objectif de participer à l’épanouissement de la jeunesse scolaire et estudiantine, de défendre les intérêts de cette couche, mais aussi de promouvoir la jeunesse en organisant des activités sportives et socio-éducatives comme les cours de vacances.

La cérémonie de clôture de cette activité qui dure déjà 27 ans, a permis aux meilleurs élèves de recevoir des mains du bureau exécutif national dont le premier responsable est Farouk Mama Sanni, des cadeaux composés de cahiers, des stylos, des pots de colle et des boîtes de mathématiques.

Cependant, malgré la tenue effective de la 27e édition, le bureau de l’Aeep est confronté à plusieurs difficultés qu’il convient de notifier. Il s’agit entre autres, du manque de soutien matériel comme financier de la part des autorités de la ville et des membres de l’association qui, pour la plupart sont devenus des cadres. Une situation qui justifie d’ailleurs la suppression de certains centres et aussi de certaines classes pour cette édition. Ce qui freine le bon fonctionnement de l’Aeep qui est la première association à caractère socio-éducatif de la ville de Parakou.

Néanmoins, Farouk Mama Sanni et son équipe se disent satisfaits de cette édition qui selon eux est une réussite malgré les quelques difficultés.

Les regards sont alors désormais tournés vers l’édition prochaine qui d’après Farouk Mama Sanni connaîtra de nouvelles activités pour le bonheur de la jeunesse des collèges et universités de la cité des Koburu.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru