RAMADAN ET MOROSITÉ ÉCONOMIQUE : Coincés, les fidèles s’en remettent à Allah

1 mois ago | Written by
991 vues
0 0

Les fidèles musulmans du Bénin ont entamé le lundi 11 mars 2023, le mois de ramadan après la confirmation de l’Union Islamique du Bénin (Uib). Considéré comme le quatrième pilier de l’islam, le ramadan est un moment d’intense prière et d’adoration qui permet aux fidèles musulmans de communier avec leur Dieu.

Pendant la période du jeûne, il est recommandé aux jeûneurs de bien s’alimenter le matin comme le soir à la rupture, afin de donner la force pour permettre à l’organisme de s’adapter au rythme du moment. Cependant au Bénin, le ramadan 2024 coïncide avec une période de morosité économique qui secoue les populations.

Un coup dur pour les fidèles musulmans qui sont obligés d’accomplir le quatrième pilier de l’islam malgré la situation économique peu favorable. «Les temps sont vraiment durs, c’est difficile pour nous de trouver de quoi nourrir nos familles quotidiennement. Voilà le ramadan qui se présente dedans encore alors que dans cette période il faut bien manger pour être en forme. Ça va être compliqué », s’est plaint Bilal Saka, un père de famille à Calavi.

Pour Fatouma Amadou, une femme au foyer, « c’est Dieu qui fera un miracle si non ça ne va pas. Avant, à la veille du ramadan mon mari me donnait au moins 40 mille francs pour le ravitaillement. Cette année, même 20 mille francs je n’ai pas eu pourtant on doit jeûner. On va se lancer comme ça en espérant que les choses changent ».

Face au désarroi, les fidèles musulmans s’en remettent à Allah afin que le ramadan 2024 soit un succès malgré le contexte.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Actualité · Économie · Religion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru