RECENSEMENT GÉNÉRAL DES ENTREPRISES AU BÉNIN : Le Dg de l’Instad apporte des clarifications

4 mois ago | Written by
3 916 vues
0 0

Le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (Instad), Laurent Mahounou Hounsa a fait une restitution de l’opération du troisième Recensement Général des Entreprises (Rge3). C’était le lundi 18 décembre 2023 face à la presse, qu’il a levé toute équivoque, doute faites autour de cette opération. A cette occasion, il a fait part de sa satisfaction sur l’évolution de l’opération tout en rappelant «qu’il est un outil d’aide à la décision pour impulser le développement».

En effet, cette opération lancée il y a quelques semaines vise tous les établissements qui exercent une activité économique aux fins de les dénombrer. Il s’agit entre autres d’entreprises du secteur moderne, les unités économiques sédentaires et semi-sédentaires qui évoluent dans l’informel. Il en est de même pour les unités installées dans les marchés. Les chiffres communiqués par le Dg de l’Instad, en date du 17 décembre 2023 font état de 145.507 unités économiques énumérées dont 103.331 dénombrées.

En vue de mettre un terme à la rumeur selon laquelle le Rge3 serait en lien avec l’administration fiscale, Laurent Mahounon Hounsa a rassuré que «Le Rge3 n’a pas de visée fiscale mais nous permettra, d’une part, de disposer d’une banque de données économiques et financières actualisées et exhaustives sur les entreprises et établissements des secteurs formel et informel au Bénin, et, d’autre part, d’offrir des opportunités d’inclusion financière pour les opérateurs du secteur informel». Il a de même fait part des résultats attendus à travers cette opération. A l’en croire, «les résultats de cette opération permettront au Bénin d’évaluer à partir des données beaucoup plus exhaustives, le poids du secteur informel dans l’économie nationale. Ils favoriseront aussi les actions étatiques ciblées d’accompagnement des entrepreneurs individuels de ce secteur en vue de la modernisation et du développement de leurs activités économiques».

Il convient de noter que dans les prochains jours, les agents recenseurs vont se rendre dans les grands marchés des communes à statut particulier comme Dantokpa, Missébo, Gbogbanou (Cotonou), Ouando (Porto-Novo), Arzèkè (Parakou). Cette phase de terrain couvre l’ensemble du territoire national.

Aboubakar FAÏSSAL (Etd Cfoman-Daabaaru)
Source : Site du gouvernement de la république du Bénin.

Article Categories:
Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru