RECYCLAGE DES DÉCHETS PLASTIQUES À PARAKOU : Afg Group œuvre pour un environnement sain

2 ans ago | Written by
21 960 vues
0 0

Impliquée dans le convoyage des véhicules du Bénin vers le Burkina Faso, le Niger, le Togo, le Mali et le Nigeria, l’entreprise Afg Group est également engagée dans l’écologie. Pour rendre la ville de Parakou plus propre et moins polluante, l’entreprise a lancé une activité de recyclage des déchets.

Le 10 décembre 2022, à Parakou, un groupe de jeunes a sillonné les quartiers pour collecter les déchets plastiques. Au son de la musique et avec une joie non feinte sur les visages, cette joyeuse bande a pris d’assaut la ville pour la purger de ses déchets plastiques. C’était en présence du Chef d’Arrondissement (Ca 2) Idrissou Sylla Adamou et bien d’autres.

L’initiative, inédite à Parakou, est une idée d’Afg Group. Le chef de l’entreprise, Afiss Gbadamassi, donne des détails sur l’initiative. Selon lui, il était important de lancer une initiative pérenne de recyclage au Bénin. « Pourquoi recycler le plastique ? Pour qu’il y ait moins de gaspillage, moins de ressources et d’énergies dépensées. Grâce au recyclage des emballages plastiques, des économies substantielles sont réalisées en matière de production de nouvelles matières plastiques. Utiliser une tonne de plastique recyclé permet d’économiser 830 litres de pétrole. En triant vos bouteilles et vos gobelets en plastiques, au bureau comme à la maison, vous assurez à vos déchets une nouvelle vie les transformant de nouveau en ressources pour la création de matière », détaille Gbadamassi Afiss.

Afiss Gbadamassi, Chef de l’entreprise Afg Group

Il y a plusieurs semaines, le Bénin a déposé sa contribution déterminée au niveau national au titre de l’accord de Paris. Le document donne une indication de la stratégie du Bénin pour faire baisser ses émissions de Co2 dans le cadre des engagements pris à la Cop 21. « Les émissions totales des GES du Bénin s’établissent en 2018 à environ 16,94 Méga tonne Equivalent-CO2 (Mt Eco 2), soit environ 1,5 tonne E-Co2 par habitant, secteur Utilisation des Terres, Changements d’Affectation des Terres et Foresterie (Utcatf) exclu. Ces émissions proviennent des secteurs de l’énergie (63 %), de l’agriculture (28,6 %), des déchets (5,3 %) et des procédés industriels (3,1 %). En tenant compte du secteur Utcatf, les émissions nettes de Ges s’établissent à 10,6 Mt E-Co2 », peut-on lire dans le document.

Si à aucun moment dans le document, le recyclage n’est évoqué, le fait que 5,3% des émissions de gaz à effet de serre du Bénin proviennent des déchets montre que le recyclage peut jouer un rôle important dans la réalisation des objectifs écologiques. Pour Afiss Gbadamassi, en accompagnement des importantes mesures prises par le gouvernement, le secteur privé doit apporter sa pierre à l’édifice. « Avec Afg Group nous avons choisi le recyclage. Il faut aussi comprendre que chaque entreprise a une certaine responsabilité envers la nature. En recyclant le plastique, nous compensons la pollution générée par nos autres activités. Les autres entreprises du pays doivent se rendre compte que nous avons une responsabilité écologique. Parakou n’est qu’un point de départ. Afg compte étendre son initiative à tout le Bénin dans les prochains mois », annonce Afiss Gbadamassi.

Source: Afg Group

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru