JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT DANS LE BORGOU : 855 plants mis en terre dans le cadre du reboisement inter-forces

3 ans ago | Written by
11 856 vues
0 0

Le monde entier a célébré le samedi 5 juin 2021, la 49ème édition de la Journée Mondiale de l’Environnement (Jme). Une journée initiée par l’Organisation des Nations Unies (Onu) dans le but d’attirer l’attention de la communauté internationale sur l’importance de l’environnement et la responsabilité des citoyens dans sa protection. Dans le département du Borgou, cette journée a été couplée avec le reboisement inter-force au Bénin, qui a réuni autour d’un même espace, les agents du groupement des sapeurs pompier, les forestiers et les militaires. Plusieurs plants ont été mis en terre par ces différentes forces, sur le site du groupement des sapeurs pompier à Parakou. C’était en présence du Secrétaire Général (Sg) de la préfecture de Parakou Sanni Bio Bayé, du Directeur Départemental du Cadre de Vie et du Développement Durable (Ddcvdd) Sanni Orou Pibou, du Chef de l’Inspection Forestière (Cif) du Borgou Théophile Sinandounwirou et bien d’autres.  

Samira ZAKARI

Au total 855 plants dont 800 Gmelina, 35 Caïlcédrat et 20 Ceiba ont été mis en terre par les différentes composantes des forces de défense et de sécurité publique du Borgou, dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement (Jme), couplée avec le reboisement inter-force au Bénin. C’est une manière pour ces différentes forces de défense de prouver leur attachement à la nature et de contribuer à la protection de l’environnement.

Ainsi, après la mise en terre des plants, ils ont échangé entre eux sur la préservation de l’environnement, le rôle de l’arbre et l’importance des forêts. C’est une occasion qui a également permis à ces forces de défense de sortir de leur cadre habituel de travail et d’apprendre à mieux se connaître. Selon le Chef de l’Inspection Forestière (Cif) du Borgou Théophile Sinandounwirou, « les différentes composantes des forces de défense et de sécurité publique ont eu l’occasion de mieux se connaître, d’échanger entre eux, de créer davantage la cohésion pour renforcer l’unité d’action au sein de ces composantes au niveau départemental ».

Le Sg de la préfecture de Parakou, a salué à sa juste valeur cette initiative de reboisement inter-force qui vise à donner un sens spécial à la Jme. Sanni Bio Bayé a rappelé le rôle combien important joué par l’arbre dans la protection de l’environnement. Il a, pour cela, invité les populations du département du Borgou, à travers leurs différentes activités, à préserver leur cadre de vie.

Le Directeur Départemental du Cadre de Vie et du Développement Durable (Ddcvdd) Sanni Orou Pibou a abondé dans le même sens que le Sg de la préfecture en reconnaissant l’importance de cette initiative des forces de sécurité et de défense qui, à l’en croire, « contribuera à la restauration de l’environnement ». Il n’a pas manqué d’inviter les initiateurs de cette séance de reboisement, à veiller à l’entretien des plants mis en terre afin qu’ils puissent grandir et atteindre le niveau d’autonomie nécessaire. Le directeur du cadre de vie a, pour finir, lancé un appel à l’endroit des populations, afin qu’ils développent des comportements éco-citoyens qui permettront véritablement la protection de l’environnement.

Article Categories:
A la une · Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru