RELATION TALON-YAYI : Gbadamassi parle de la mise en relation des deux Présidents pour la première fois . Quid du pardon entre les deux hommes ?

5 mois ago | Written by
5 178 vues
0 0

D’alliés hier à ennemis politiques aujourd’hui, le Président Patrice Talon et son prédécesseur Boni Yayi auront longtemps et continuent de marquer la vie politique du Bénin. Mais ce que de nombreuses personnes ignorent encore, ce sont les coulisses de la première rencontre entre ces deux hommes d’État. Reçu il y a quelques jours sur l’émission  »Déballage » de Daabaaru Tv, l’ex député de la 8ème Circonscription Électorale (Ce) Rachidi Gbadamassi a dit toutes les vérités sur l’union et le divorce du couple Talon-Yayi. Quid du pardon entre les deux hommes ? Il a répondu aux questions de Barnabas Orou Kouman et de Ismaël Balogoun.

La Rédaction

Le buffle du Borgou, Rachidi Gbadamassi a dévoilé des secrets qui, restaient jusque-là, méconnus du grand public. En effet, il a affirmé être celui qui a joué le grand rôle pour la première rencontre entre les Présidents Boni Yayi et Patrice Talon en 2002, alors que Yayi se préparait à briguer la magistrature suprême. « À part Dieu, ce qui s’est passé entre Talon et Yayi, il n’y a que moi qui sait. Je défie les deux. C’est moi qui ai amené Yayi à chercher à voir Talon pendant un an. Talon refusait de recevoir Yayi. C’était en 2002. Je suis allé convaincre Talon. J’ai dit Patrice, il faut recevoir Yayi. C’est comme ça, j’ai pris Patrice Talon et nous sommes allés chez Yayi. Je vous dis la vérité, au nom de Dieu», a déclaré l’honorable Gbadamassi.
Plus loin, il a affirmé avoir porté la cause de Yayi vers Talon afin que celui-ci l’aide à financer sa campagne électorale de 2006. «J’ai plaidé. J’ai dit à Talon, il faut l’aider. Je sais ce que Talon a remis à Yayi», a-t-il dit. Rachidi Gbadamassi poursuit, «Arrivés chez Yayi, toi qui m’a demandé de t’amener le gars, il me demande de sortir, que lui il veut parler à Talon. Moi en tant qu’enfant bien éduqué, j’ai dis bon !, je m’en vais et Talon dit, non Gbadamassi, si tu sors je vais partir. Ce que Yayi veut dire, il n’a qu’à le dire devant toi». C’est ce pour quoi, l’homme n’apprécie pas lorsque Yayi traite son ami d’hier, de tous les noms d’oiseaux. «Ce n’est pas bon. C’est pourquoi moi je ne supporte pas que Yayi traite Talon de malhonnête. Vous traitez quelqu’un de malhonnête et vous prenez son argent», s’est-il désolé.
En ce qui concerne, l’histoire autour de la tentative d’empoisonnement du Président Yayi pendant son règne, l’ex député de la 8ème Circonscription électorale a révélé que Talon n’a jamais demandé le pardon de Yayi. Un sondage aurait déjà prédit la victoire de Talon aux élections de 2016 « et voilà que Yayi l’avait déjà matraqué de partout. Donc quel sort l’attendait ? C’est pourquoi Yayi a anticipé et a envoyé le Président Diouf», selon l’ex député.

In fine, même si plusieurs questions ont été abordées durant l’émission, l’ancien maire de Parakou Rachidi Gbadamassi a insisté sur le fait que «Yayi souffre de la nostalgie du pouvoir».

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru