RELIGION ISLAMIQUE ET DÉVELOPPEMENT : Les nouveaux membres du bureau du Rai-Bénin installés

1 an ago | Written by
13 169 vues
0 0

« Quelle organisation pour un meilleur accomplissement de sa mission ? ». C’est autour de ce thème que se sont réunis les membres du Réseau des Associations et Ong Islamiques du Bénin (Rai-Bénin) le dimanche 28 mai 2023 dans un hôtel de Parakou. Pour le compte de ce septième congrès ordinaire du réseau, de nombreuses activités ont été menées. Après les allocutions de différentes autorités de Parakou, les congressistes ont eu droit à une conférence-débat sur diverses thématiques religieuses et sur la vie des associations islamiques. Les nouveaux membres du bureau de ce réseau ont été également installés.

Florent YAMA

L’instance dirigeante du Rai-Bénin est désormais renouvelée. Pour pérenniser les actions du réseau, un nouveau bureau a été installé. À l’exception de quelques têtes, c’est l’ancien bureau qui a été reconduit pour un nouveau mandat de trois ans. Renflouer les caisses de l’association, construire le siège du Rai-Bénin, enraciner l’engagement de toutes les associations et Ong membres, sont les plus grands défis à relever dans les prochaines années.

Des participants

Le bal des activités de cette septième rencontre ordinaire a été ouvert à travers les allocutions du Représentant de l’Union Islamique du Bénin (Uib) Mani Ahmed Roufai et du Président du comité d’organisation Salifou Aboubakar. Présents au lancement officiel des activités, le chef du premier arrondissement Idrissou Boukary, Représentant le maire de Parakou, le Roi de la cité des Kobourou, Akpaki Gobi Gninsè, les imams et autres personnalités religieuses ont tous souhaité plein succès à ce congrès. Après plusieurs reports pour diverses difficultés, le Rai-Bénin a pu finalement tenir son congrès. « Le comité a connu de nombreuses difficultés mais nous y sommes arrivés pour ce premier congrès hors de Cotonou », a déclaré le Président du comité d’organisation Salifou Aboubakar.

Des participants

Dans ses mots d’ouverture, le représentant de l’Uib Mani Ahmed Roufai a affirmé que son organisation était de cœur avec le Rai-Bénin. « Nous vous soutenons dans vos initiatives afin que vous puissiez renforcer votre engagement et enraciner vos actions pour le bien-être de toute la communauté », a-t-il déclaré avant d’inviter tout le Rai-Bénin et les congressistes à « être des exemples vivants de l’Islam pour notre époque ». Après lui, l’honneur est revenu à Nouhoum Aballo, Secrétaire Général (Sg) du réseau de promettre transmettre le flambeau aux générations futures, même après la mort de l’ancien Président Lauriano Dorego Zoulkifilou, il y a quelques mois.

Avant l’installation du nouveau bureau, les congressistes ont suivi avec intérêt la conférence donnée par le sénégalais Aliou Mamadou Diouf. De long en large, exemples à l’appui, le conférencier a disséqué la vie des associations et organisations non gouvernementales islamiques en Afrique et particulièrement au Bénin. De ses propos, il ressort que le Rai-Bénin est une complémentarité de l’Uib. Les associations islamiques doivent redoubler d’efforts afin d’accomplir vraiment leur mission selon lui. Il a terminé en répondant aux multiples questions de l’auditoire.

In fine, le bureau de l’assemblée générale du réseau, a investi les responsables du Rai-Bénin dans leur fonction pour un nouveau triennat.

Article Categories:
A la une · Religion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru