RENFORCEMENT DE LA PAIX ET LA COHESION SOCIALE A MALANVILLE : L’Abegief à travers le M-Sec dote plusieurs arrondissements de kits scolaires et équipements

3 mois ago | Written by
5 311 vues
0 0

 

Autorités (photo Dr)

Les Ecoles Primaires Publiques (Epp) de Boiffo arrondissement de Guéné, d’Iloua dans l’arrondissement de Madécali, des commissariats de l’arrondissement de Garou et d’Iloua, commune de Malanville ont reçu des kits et fournitures scolaires ainsi que des équipements. C’était au détour d’une cérémonie fort simple que les responsables de l’Oim et de l’Abegief ont procédé à la remise de ces dons le 16 janvier 2024. L’objectif est de renforcer la présence de l’Etat dans l’espace frontalier et renforcer la collaboration entre les Forces de Défenses et de Sécurité (Fds) et la communauté pour le renforcement de la paix et la cohésion sociale.

Aboubakar FAÏSSAL (Etd Cfoman-Daabaaru)

Prévenir des conflits et promouvoir la stabilité, c’est contribuer au maintien de la paix et au développement de la nation. C’est justement ce à quoi se consacrent l’Abegief et l’Oim à travers le programme Mécanisme de Stabilité des États Côtiers (M-Sec) soutenu par les Etats Unis d’Amérique et la République Fédérale d’Allemagne.

L’assise

En ce qui concerne les écoles, il s’agit entre autres des kits scolaires pour tous les apprenants, des matériels didactiques, de tables et bancs à raison de 70 pour l’Epp Boiffo et 30 pour l’Epp Iloua, des mobiliers devant servir de bureau pour le personnel enseignant des deux écoles. Quant aux commissariats de Garou et d’Iloua, il s’agit respectivement d’une voiture 4×4 neuve de marque Hilux, de trois motos, et de mobiliers ; deux motos et de mobiliers.

Don d’équipements

Dans son allocution, le Directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire (Ddemp) de l’Alibori, a notifié qu’il y a une poussée de la scolarisation dans la commune de Malanville. Mais les écoles sont dépourvues de matériels encore moins de mobiliers. C’est pourquoi, il trouve que ce geste est venu à point nommé. C’était également l’occasion pour lui de notifier que plusieurs écoles sont encore en manque d’infrastructures et de mobiliers. Il a, à cet effet, souhaité que les efforts continuent pour donner solution à cela. Pour finir, il a réitéré ses remerciements à l’endroit des donateurs.
A son tour, le préfet de l’Alibori Ahmed Bello Ky-Sama a fait savoir que les frontières sont des espaces de développement. C’est ce qui justifie donc selon lui, les actions de l’Abegief dont l’objectif est de «revitaliser les espaces frontaliers». Il a, ensuite, notifié qu’il faut «encourager tous les agents de l’État qui sont dans toutes les zones frontalières et essayer d’entretenir le moral à leur niveau». L’autorité départementale, a invité les bénéficiaires à faire bon usage tout en laissant entendre qu’il y a encore beaucoup d’autres choses en cours, en ce qui concerne les mobiliers. De son côté, le maire de Malanville Guidami Gado a salué de vive voix cette action salutaire de l’Abegief à travers le M-Sec. Le maire a invité ses populations à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité (Fds) afin de mettre la main sur les individus mal intentionnés.

Kits scolaires

De son côté, le Directeur Général (Dg) de l’Abegief Marcel Ayité Baglo a notifié que depuis 2012, le Bénin travaille à faire des frontières, de véritables espaces de développement. C’est pour cette raison que le programme Msec a été initié et vise à «renforcer la capacité des forces de l’ordre et de sécurité, des écoles et des populations de ces secteurs qui sont les plus fragiles dans notre pays». Il espère que grâce à ces actions, Iloua sera «la porte d’entrée du Bénin sur le Nigéria». En fin de compte, il a remercié les parents pour leur mobilisation et accueil tout en promettant encore de revenir avec beaucoup d’autres choses.
Le Directeur Départemental de la Police Républicaine (Ddpr) de l’Alibori Barnabé Bokpin Amagbegnon a, à son tour, souhaité également que le M-Sec se pérennise pour «la consolidation des acquis et pour rassurer les policiers qui travaillent au niveau des frontières». Il a, par la suite, émis le vœu de voir la construction des commissariats au niveau des frontières et les logements au profit des policiers qui travaillent dans le département de l’Alibori. Ce faisant, leur sécurité est mieux assurée. Ainsi, ils pourront offrir à leur tour la sécurité aux populations. Le Ddpr de l’Alibori Barnabé Bokpin Amagbegnon n’a pas manqué de remercier l’Abegief qui a décroché ce projet.

www.ankitin.com

A noter que cette cérémonie a été clôturée par un match amical entre les enseignants de l’Epp d’Iloua et les hommes en uniforme des commissariats de Garou et d’Iloua. Un match soldé par un score de 1-0 en faveur de l’équipe des hommes en uniforme aux tirs au but. C’était en présence du coordinateur terrain et chef de bureau du M-Sec, Alassane Dembele.

Article Categories:
A la une · Actualité · Décentralisation · Nationale · Social · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru