RENTRÉE ACADÉMIQUE 2019-2020 À L’UNIVERSITÉ DE PARAKOU : Le ministre Éléonore Ladékan Yayi s’assure des préparatifs

3 ans ago | Written by
7 649 vues
0 0

RENTRÉE ACADÉMIQUE 2019-2020 À L’UNIVERSITÉ DE PARAKOU

Le ministre Éléonore Ladékan Yayi s’assure des préparatifs

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Bénin a effectué le vendredi 11 octobre dernier une visite de travail à l’Université de Parakou. Il s’agissait pour Éléonore Ladékan Yayi de s’enquérir des préparatifs de la rentrée académique 2019-2020 dans ce haut lieu du savoir, de rencontrer les composantes de l’université afin de recueillir leurs doléances et de procéder à l’inauguration du laboratoire pluridisciplinaire de type R+1 ainsi que du centre d’information et de documentation de ladite université.

Wilfried AGNINNIN

L’Université de Parakou à l’instar des autres est confrontée à d’énormes difficultés pédagogiques. Et c’est pour toucher du doigt ses réalités que la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Bénin est descendue sur le terrain. Une première visite de travail nourrie d’échanges fructueux avec la communauté universitaire après un peu plus d’un mois de sa nomination. Tour à tour devant la ministre, le représentant de chaque composante a exposé ses difficultés.

Pour le président de la Fédération Nationale des Étudiants de l’Université de Parakou (Fneup) Gilles Gnimassou les allocations universitaires ne parviennent pas à temps aux étudiants, la disparité dans l’exécution du système Lmd, à tout cela s’ajoute l’insuffisance des infrastructures pédagogiques ainsi que les nouvelles réformes d’inscription dans les universités qui donnent de l’insomnie à ses camarades.

De son côté, le représentant des enseignants Alapini Omer a insisté sur l’amélioration des conditions de travail des enseignants, le reclassement de ces derniers et la création de conditions favorables pour leurs inscriptions au concours du Cames.

En prenant acte des différentes doléances à elle adressées, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Éléonore Ladékan Yayi a fait savoir que les priorités sont énormes au plus haut niveau et la mise en œuvre de ces axes exige assez d’efforts. « La mise en œuvre des différentes réformes exige assez d’efforts à consentir », a-t-elle fait remarquer. Selon elle, le gouvernement du président Patrice Talon mène des actions pour répondre aux besoins des universités.

Éléonore Ladékan Yayi a, pour finir, rassuré la communauté universitaire que ses doléances sont prises en compte et seront adressées à qui de droit. En ce qui concerne les préparatifs de la rentrée, la ministre a noté une avancée considérable. « Nous avons apprécié le niveau d’exécution des activités pédagogiques de l’année académique 2018-2019. Un travail magnifique a été fait », s’est réjoui Éléonore Ladékan Yayi.

Le recteur de l’Université de Parakou Prosper Gandaho, a exprimé sa gratitude à l’endroit de la ministre avant de la rassurer des dispositions prises pour une rentrée académique effective et à bonne date. « Nous vous rassurons, madame la ministre, que toutes les dispositions sont en train d’être prises pour le respect du calendrier universitaire 2019-2020 », a rassuré le recteur. A en croire Prosper Gandaho, l’année académique en cours doit être celle de l’élan collectif, car, soutient-il, « les défis qui nous rassemblent nous appellent à plus de responsabilité ».

Cette visite à été l’occasion pour la ministre Éléonore Ladékan Yayi de procéder à l’inauguration du laboratoire pluridisciplinaire de type R+1 ainsi que du centre d’information et de documentation de ladite université. Il faut rappeler que l’autorité ministérielle a déjà visité les Université de Kétou, d’Abomey-Calavi avant de boucler sa tournée à l’Université de Parakou.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.