REORIENTATION DES APPRENANTS DANS LES COLLÈGES ET LYCÉES DU BÉNIN : Plus de 4e et 3e scientifiques ou littéraires dès la rentrée prochaine

4 ans ago | Written by
12 506 vues
0 0

REORIENTATION DES APPRENANTS DANS LES COLLÈGES ET LYCÉES DU BÉNIN

Plus de 4e et 3e scientifiques ou littéraires dès la rentrée prochaine

On ne parlera plus de 4e et 3e scientifiques ou littéraires. Toutes les disciplines seront enseignées dès la rentrée scolaire prochaine. C’est une décision du ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle Mahugnon Kapko. Par un arrêté ministériel en date du 7 février 2020 portant fixation des conditions de passage, de redoublement et de réorientation des apprenants dans les lycéens et collèges d’enseignement général, l’autorité a pris d’importantes réformes du premier cycle au second cycle. Selon l’article 4 de cet arrêté, « les apprenants sont tenus de suivre toutes les matières jusqu’à l’obtention du Bepc. Il n’existe plus de 4ème et de 3ème scientifiques ou littéraires ».

Outre cette mesure, dans l’article 7 du même arrêté il est institué dans toutes les classes des lycées et collèges publics et privés de la République du Bénin, trois types d’évaluation à savoir l’évaluation diagnostique, formative et celle sommative ou certificative. Selon l’arrêté, l’évaluation diagnostique permet de diagnostiquer les difficultés de l’apprenant et d’en tenir compte pour l’orienter. Quant à l’évaluation formative elle « soutient la régularisation des enseignements et des apprentissages en cours de réalisation. Elle se déploie à l’intérieur d’un cursus scolaire pour améliorer les apprentissages par des actions de remédiations ». Celle sommative ou certificative, « garantit des acquis à l’égard des tiers sur le marché du travail à la fin d’un cycle d’études ou au passage en classe supérieure, parfois après avis consultatifs des services en charge de l’orientation et de l’insertion professionnelle. Elle intervient à l’issue d’un cursus donné ».

Autres décisions non moins importantes de cet arrêté est la non exigence du Brevet d’Études du Premier Cycle (Bepc) pour passer en seconde. Si l’on se réfère à l’article 16 « l’accès au second cycle est prononcé pour tout apprenant titulaire du Brevet d’Études du Premier Cycle (Bepc) ou ayant obtenu au moins dix sur vingt (10/20) de moyenne annuelle. Tout élève ayant rempli l’une de ces deux conditions est autorisé à passer en classe de 2nde ».

Les activités pédagogiques dans l’enseignement secondaire général dès la prochaine rentrée scolaire connaîtra un changement à travers cet arrêté ministériel.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru