RÉPRESSION DES INFRACTIONS DU CODE DE LA ROUTE À KANDI : «…On le fera contre leur volonté cette fois-ci…», avertit le Ddpr Alibori

3 mois ago | Written by
390 vues
0 0

 

Le Directeur Départemental de la Police Républicaine (Ddpr) Alibori Barnabé Amagbégnon,  a accordé une interview à Daabaaru Tv. Dans cette interview, il a sensibilisé les populations de Kandi et annoncé la phase de répression qui sera lancée d’ici à début mars. C’était à l’occasion de Bénin Daabaaru Tour 4 à Kandi.
Jean-Baptiste FAMONMI (Stg)

La phase de répression des infractions du code de la route sera bientôt lancée. Elle concerne le non-port de casque par les usagers de la route, que ce soit, conducteurs de taxi moto ou simples citoyens, la Taxe sur les Véhicule à Moteur (Tvm), l’assurance, la visite technique et bien d’autres infractions. «Pour le moment, nous sommes dans la phase de sensibilisation des populations pour qu’ils aillent immatriculer leurs motos, pour qu’ils aillent acheter les casques pour eux-mêmes et pour les gens qu’ils vont remorquer, qu’ils soient passagers ou simples citoyens», a indiqué le Ddpr Barnabé Amagbégnon. La sécurité des populations de la ville de Kandi fait partie des priorités des forces de défense et de sécurité de cette ville. «L’opération est faite pour les populations. Le nombre d’accidents qu’on enregistre avec des traumatismes au niveau du crâne est élevé. Et lorsqu’on porte le casque en cas d’accident, ça amoindrit le choc. On le fera contre leur volonté cette fois-ci», a fait savoir le Ddpr. Toujours pour le bien-être des populations, il a fait savoir que «lorsqu’on a des motos immatriculées, dès qu’un individu mal intentionné vous arrache la moto à l’instant, vous pouvez déjà signaler. Le temps que la personne aille enlever la plaque, une patrouille peut déjà mettre la main sur cette moto».
Tous les efforts engagés selon le Ddpr sont dans l’intérêt de la population. Ainsi, il les invite au strict respect des mesures. «Un citoyen de moins, c’est le développement qui en prend un coup», a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru