RESTITUTION DES RESULTATS DE LA CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE DANS LES COMMUNES DE BEMBEREKE, KALALE, SINENDE ET TCHAOUROU : Mission accomplie pour le Propfr de la Giz . 68 villages délimités à Tchaourou

5 ans ago | Written by
18 885 vues
0 0

RESTITUTION DES RESULTATS DE LA CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE DANS LES COMMUNES DE BEMBEREKE, KALALE, SINENDE ET TCHAOUROU

Mission accomplie pour le Propfr de la Giz

. 68 villages délimités à Tchaourou

La salle de réunion de la mairie de Tchaourou a servi de cadre le mercredi 19 décembre dernier à la séance de présentation des résultats de la cartographie participative réalisée grâce à l’appui technique et financier de la coopération allemande Giz en collaboration avec l’Association de Développement des Communes du Borgou (Adecob). Cette séance qui marque la fin de plusieurs mois d’actions de terrain menées par le cabinet Atlas Gis pour délimiter les frontières des unités administratives des quatre communes retenues dans le cadre du Projet de Promotion d’une Politique Foncière Responsable Propfr de la Giz, s’est déroulée simultanément dans ces quatre communes du 17 au 19 décembre. Pour l’étape de Tchaourou, étaient présents le représentant de la Giz, Inoussa Guinin Asso, le représentant de l’Adecob, Moussa Garadima, le chef Service des Affaires Domaniales de la mairie de Tchaourou, Sanni Machoudou, Adrien Satignon, secrétaire général de la mairie, les chefs d’arrondissements et bien d’autres personnalités.

Édouard ADODE

Faciliter l’accès au foncier aux populations rurales, surtout celles démunies notamment les femmes. Tel est le but de la Giz, en initiant le Propfr. Ce projet qui concerne pour sa première phase les communes de Bembèrèkè, de Tchaourou, de Kalalé et de Sinendé a permis de réaliser une cartographie participative qui renseigne les communes concernées sur tous les aspects géographiques de leur territoires et de leurs unités administratives au plus bas niveau. Cet outil très important qui vient d’être mis à la disposition de ces communes permettra de bien orienter les partenaires techniques et financiers à mieux prendre en charge les besoins des communautés. Il est également une référence aux communes en ce qui concerne les réserves et espaces communautaires dont elles disposent.

La cartographie participative de la commune de Tchaourou a pris en compte 68 villages. Cette cartographie n’a pas pu atteindre tous les villages à cause des conflits notés par endroit. Cependant, cette cartographie qui vient d’être réalisée est pour les participants, un véritable outil de développement, car elle facilitera la tâche aux sections villageoises du foncier qui seront bientôt fonctionnelles.

Les participants ont d’ailleurs manifesté le désir de voir cette opération s’étendre aux autres communes du Borgou après avoir indiqué quelques ratés mineurs constatés sur quelques toponymies. Pour le représentant de la Giz, Inoussa Guinin Asso, cette requête est déjà en voir d’accomplissement.

Cette séance de restitution a pris fin avec les suggestions des uns et des autres dans une ambiance très conviviale.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru