SEPT SAGES DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE : L’He Soumaïla Sounon Boké dénonce une désignation arbitraire et sans normes . Pour lui le limogeage d’Agbénonci n’est qu’une diversion pour détourner l’attention

1 an ago | Written by
38 617 vues
0 0

 

La désignation des membres de la Cour Constitutionnelle (Cc) suscite déjà des réactions. Le député du parti Les Démocrates (Ld) de la neuvième législature, Soumaïla Sounon Boké, voit dans la constitution de cette nouvelle équipe, un non-respect des droits de l’opposition. A l’en croire, la désignation des 7 sages serait arbitraire et pas dans les normes. Le député qui estime que le droit de l’opposition n’a pas été respecté, a manifesté sa désolation à travers une vidéo en date du mercredi 24 mai 2023. L’élu parlementaire de la deuxième circonscription électorale évoque même le limogeage du ministre Aurélien Agbénonci comme étant une diversion pour détourner l’attention du peuple sur la désignation des membres de la cour.

Florent YAMA

La fin du mécontentement des élus du parti Les Démocrates (Ld) n’est pas pour maintenant. Suite à l’annonce de la composition de la future mandature de la Cc, le parlementaire Sounon Boké Soumaïla s’est dit désolé de constater que le choix des membres, ne correspond pas aux exigences en la matière. « Ma désolation est totale d’autant plus que cette désignation est arbitraire. Elle ne respecte aucune règle », a affirmé le député de la minorité parlementaire. De ses propos, il ressort que le gouvernement n’a pas reconnu à l’opposition, son droit.

La prochaine mandature de la haute instance de juridiction du Bénin sera composée uniquement des personnes issues du même bord. « Aujourd’hui, la plus haute institution du Bénin ne devrait pas être monocolore. Je suis déçu de ce qui a été fait », s’est désolé l’élu du peuple. Il espère par cette occasion que ses « collègues élus démocrates et les populations béninoises pourront voir la gravité de l’acte qui est en train d’être posé ». Pour lui, le limogeage du ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci n’est qu’une diversion orchestrée pour désorienter les attentions.
Notons qu’aucun des membres actuels de la sixième mandature n’a été reconduit, ils devront donc tous passer le témoin, en début du mois de juillet 2023.

Article Categories:
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru