SORTIE MEDIATIQUE DU MOUVEMENT POPULAIRE DE LIBERATION (MPL) : Expérience Tèbè décrypte les sujets saillants de l’actualité nationale

3 ans ago | Written by
12 108 vues
0 0

Situation des enseignants aspirants, la loi sur la santé sexuelle et reproductive, le retour des trésors royaux, la libération de cinq opposants, la déclaration du ministre d’Etat sur la situation de la pauvreté au Bénin. Ce sont entre autres sujets abordés par le parti de l’opposition Mouvement Populaire de Libération (Mpl). En effet, le parti s’est employé le vendredi 29 octobre 2021 à opiner sur les faits saillants de l’actualité nationale. Expérience Tèbè et les siens ont de ce fait, apporté leur contribution au développement du Bénin. La conférence de presse qui a réuni plusieurs professionnels des médias a eu lieu au siège du parti à Cotonou.

« Les populations béninoises font face à d’énormes maux qui gangrènent la société. En effet, les jeunes sont désœuvrés du fait de l’indisponibilité de l’emploi sûr et stable », a fait remarquer le président du parti de l’opposition. La situation des enseignants aspirants devient inquiétante, scande le Mpl. La précarité de l’aspirant devrait préoccuper le gouvernement. Le parti de Mènontin invite de ce fait, l’Etat béninois à régler les différents problèmes en vue d’un avenir radieux pour la profession. Les conférenciers ont également insisté sur la qualité du service de microfinance offerte par le gouvernement. Le parti appelle l’exécutif à amoindrir la procédure d’obtention des microcrédits aux femmes.

La gestion des municipalités est l’un des sujets au cœur de la sortie médiatique du président du Mpl et ses membres. La désignation des Secrétaires Exécutifs dans les communes n’est pas la solution pensent-ils. Par ailleurs, les désertions à la police républicaine sont inquiétantes, martèle Expérience Tèbè. Le Mpl appelle à une clarification car insiste Expérience Tèbè, « nous appelons le directeur général de la police républicaine à dire pourquoi ces derniers moments, les policiers disparaissent ».

Sur les cinq personnes libérées par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet), le Mpl salue le combat du peuple béninois et espère que les jeunes détenus en grand nombre dans les maisons d’arrêts recouvreront également leur liberté. Le Mpl appelle le Chef de l’Etat à faire parler son cœur et échanger avec les différents acteurs afin de libérer l’ensemble des personnes incarcérées dans le cadre des violences électorales précédentes.

Selon le président Expérience Tèbè, la loi adoptée sur la santé sexuelle et de reproduction n’est pas une avancée en raison des différentes positions. Le gouvernement devra reculer afin d’exposer les bases d’une discussion franche avec les différentes couches de la société. En l’état, « cette loi va contribuer au cataclysme de la société », a déclaré Expérience Tèbè.

De même, les actes de vindicte populaire observés dernièrement dans certaines régions du pays n’ont pas échappé à l’attention du parti Mpl. Selon son président, ces actes barbares qui regagnent peu à peu la cité devront être proscrits. Ainsi, le parti appelle les autorités à se prononcer sur la situation du jeune lynché par les populations à Parakou. C’est une cruauté des temps modernes, se désole le principal orateur qui s’en remet aux autorités judiciaires et policières.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Nationale · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru