SUITE AU LYNCHAGE PUBLIC DE 3 TRANSGENRES A COTONOU : L’association Lgbt saisit le procureur et réclame justice

3 ans ago | Written by
11 433 vues
0 0

La toile est polluée depuis quelques jours, par des vidéos qui montrent trois transgenres se faisant lyncher et déshabiller publiquement par des populations, dans un bar, à Cotonou. Un fait qui a suscité des réactions de tout genre sur les réseaux sociaux. Face à cette situation qu’elle considère comme humiliante, la communauté Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres (Lgbt) a décidé d’apporter son soutien inconditionnel aux victimes. Elle a, à cet effet, saisi le tribunal de Cotonou par le biais de l’association Hirondelle club Bénin pour que justice soit rendue. « Nous avons activé notre dispositif juridique grâce auquel nous avons saisi le procureur du tribunal de première instance de Cotonou. C’est pour dire que le processus suit son cours et nous ne comptons pas abandonner tant que justice n’est pas rendue », a fait savoir Hirondelle club Bénin sur sa page Facebook.

Par ailleurs, le club se réjouit de l’engouement qu’a connu cette affaire au sein de la communauté Lgbt du Bénin et d’ailleurs. « Nous apprécions également la mobilisation des autres membres de la communauté Lgbt du Bénin et d’ailleurs indexés et affectés par l’acte horrible et inhumain. Ensemble nous demandons justice et réparation », a t-il renseigné dans son communiqué.

Il faut noter que ces trois transgenres séjournent dans les locaux de l’association Hirondelle club Bénin où ils sont pris en charge sur le plan alimentaire, sanitaire et psychologique.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru