TENSIONS ENTRE LE BÉNIN ET LE NIGER : 7 artistes des deux pays unissent leurs voix pour un retour au calme .Tout ce qu’il faut savoir de cette nouvelle chanson disponible ce 8 juin

5 jours ago | Written by
3 145 vues
0 0

 

Plus rien ne semble aller entre le Bénin et le Niger depuis le coup de force intervenu au Niger et qui a permis d’installer un gouvernement militaire à Niamey. Dès lors, les relations entre les deux pays ont pris d’énormes coups. En cette année 2024, alors que les choses semblent calmes entre le Niger et ses autres voisins, tel n’est pas le cas entre Niamey et Cotonou. A chaque jour, de nouvelles actions des deux nations sœurs continuent d’effriter le peu de calme qui régnait jusque-là. En position de griots, 7 artistes du Bénin et du Niger se sont associés pour donner de la voix dans l’espérance de se faire entendre pour un retour à la normale. Bourous’Man, l’un de ces artistes côté béninois, a levé un coin de voile sur les contours de la réalisation de ce titre.

La Rédaction

Quatre artistes béninois (Bourous’Man, Fifamè, Barassounon, Amy Mako) et 3 artistes nigériens (Marie Diallo, Big Abdel et Aziz Tony), tous des voix très suivies, n’en peuvent plus de voir les deux populations se déchirer davantage. C’est ce qui a motivé cette sortie pour faire entendre la voix des peuples des deux nations. Joint par Daabaaru, Bourous’Man, artiste et producteur de ce nouveau joyau tient à préciser qu’ils sont «des porteurs de message». De ce fait, ils souhaitent porter haut, un message à l’attention des dirigeants béninois et nigériens. «À travers la chanson, nous pouvons dire tout haut ce que les gens pensent tout bas. C’est ce que nous savons faire. C’est pourquoi nous avons choisi la musique» pour toucher les différents gouvernements, selon Bourous’Man. Vu les liens historiques et de fraternité qui ont toujours caractérisé les deux nations en crise actuellement, ces porteurs de message donnent de la voix afin d’éviter davantage de tensions. Après donc un casting minutieux, les sept chanteurs ont accepté de s’unir pour demander une accalmie. «Que les dirigeants des deux pays se rencontrent pour le dégel total de cette crise qui perdure», a-t-il lâché.

De nombreuses activités sont au ralenti depuis le début du froid entre les deux pays frontaliers. Fermeture de frontières terrestres et maritimes, les populations des deux côtés paient le lourd tribut. Il n’est plus à démontrer que de nombreux secteurs d’activités, notamment le transport, le commerce sont au point mort mettant en difficulté de milliers de familles. L’artiste qui estime que «nous avons besoin des ponts et non des barrières», a exhorté aussi les deux populations à «rester sereines et qu’on doit toujours souder fraternellement».

À toutes fins utiles, la sortie de la chanson est prévue pour ce samedi 8 juin.

Article Categories:
A la une · Actualité · Culture · Internationale · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru