JOURNEE INTERNATIONALE DES JEUNES FILLES DANS LES TIC : La ministre Aurélie Adam Soulé engagée pour l’autonomisation des femmes

3 ans ago | Written by
16 102 vues
0 0

 

La Ministère du Numérique et de la Digitalisation (Mnd) Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a organisé le jeudi 22 avril 2021, un webinaire sur le thème, « Former les jeunes femmes aux métiers des Tic pour un avenir brillant : les leviers d’actions ? ». Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des Technologies, de l’Information et de la Communication (Tic). Ce webinaire a été animé par des personnalités de haut niveau composées d’expertes et de professionnelles du secteur des Tic. Il s’agit de Salwa Toko, Ex-présidente du conseil numérique en France, Fondatrice de Becomtech ; de Rachael Orumor, Vice-Présidente à African ictf, Country mentor à Google Developer ; de Chérifatou Abdoulaye, responsable du département recherche et développement à Sodson Corp et de Adjaratou Lawani, Fondatrice de global Ala consulting, Coach Motivatrice, Spécialisée sur les thématiques du Numérique.

Au cours de cette présentation qui a duré environ 90 minutes, la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a réaffirmé l’engagement du gouvernement béninois pour l’autonomisation des femmes. Elle a par ailleurs, évoqué la problématique des jeunes filles à embrasser le secteur des Tic. L’autorité ministérielle a rappelé les investissements faits dans les infrastructures numériques, sources d’opportunités pour les jeunes béninois en général et pour les jeunes femmes en particulier. « Nous œuvrons à ce que 50% des jeunes bénéficiaires des formations aux métiers du numérique que nous organisons gratuitement au Learning Lab du Ministère du Numérique et de la Digitalisation, soient des femmes », a-t-elle fait savoir. Le Bénin Digital Tour, le challenge « Amazones du digital », sont également autant d’initiatives portées par le ministère, qui accordent une place de choix aux jeunes filles et jeunes femmes dans le secteur du numérique.

Les panelistes ont démontré la nécessité pour les jeunes filles de s’intéresser aux métiers des Tic.

Wilfried AGNINNIN
Source : Site du ministère du numérique et de la digitalisation

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru