TERRORISME, ÉNERGIE ÉLECTRIQUE, EXPLOSION AU CAMP DE TOFFO : Deux ministres s’expliquent devant le parlement béninois

10 mois ago | Written by
14 022 vues
0 0

Dans leur rôle de contrôle de l’action gouvernementale, les élus parlementaires ont reçu au palais des gouverneurs, le mercredi 14 juin 2023, deux ministres du gouvernement pour des explications sur différentes questions d’actualité au Bénin. Ces membres du gouvernement sont venus apporter des éclaircissements au sujet de l’atténuation des effets du terrorisme au Bénin, de l’explosion au camp militaire de Toffo et des perturbations enregistrées dans la fourniture de l’énergie électrique.

La série d’explications a démarré après que les députés de la neuvième législature, aient validé le premier point inscrit à l’ordre du jour, relatif au débat d’orientation budgétaire (Dob) 2024-2026). Après cela, le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Alassane Seidou et le Ministre de l’énergie et de l’eau Samou Seidou Adambi, ont à tour de rôle répondu aux questions à eux administrées par les députés.

L’explosion à la caserne du camp militaire de Toffo fut le premier sujet exposé par la députée Cécile Ahouménou. En réponse aux préoccupations de l’élue, le Ministre Alassane Seidou a signifié qu’il y a eu dix victimes dans le rang des militaires, toutes brûlées au second degré et une riveraine de 93 ans décédée. Dans un premier temps, les soldats victimes, ont été évacués à l’hôpital de Zone d’Allada avant d’être finalement transférés au Centre National Hospitalier Universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) de Cotonou pour des soins adéquats. Au total cinq militaires hospitalisés ont succombé à leurs blessures dont trois au Bénin et deux autres en France où ils avaient été envoyés pour les traitements. Des cinq survivants, un seul est guéri et les quatre autres, toujours hospitalisés. Il a également rapporté que des dégâts matériels sont enregistrés.

Au sujet de la deuxième préoccupation, soulevée par l’honorable Orden Alladatin et relative à la fourniture de l’énergie électrique de 2016 à nos jours, le Ministre Samou Seidou Adambi a fait savoir que le gouvernement a initié des actions pour accroître la production électrique qui était de 2016 à 2019, peu satisfaisante. De ses explications il ressort que la production énergétique de 2016 à 2022 est passée de 82,28 Mégawatts (Mw) à 235,435 Mw, soit une hausse de 186%. Il a aussi fait cas de la réhabilitation des centrales électriques de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (Sbee) situées à Parakou, Porto-Novo et à Natitingou. Il n’a pas occulté le processus de contractualisation pour la construction d’une centrale thermique moderne de 120 Mw à Maria Gleta, enclenché depuis 2016.

En troisième position, le parlementaire Idrissou Bio Gounou Sina Ouningui a voulu connaître ce qui se fait pour atténuer les effets du terrorisme auprès des populations. De retour devant les représentants du peuple, le Ministre Alassane Seidou a notifié que les écoles et centres de composition des quatre départements du septentrion ont été recensés. Après deux examens blancs, des recommandations ont été faites pour les travaux de renforcement dans certaines disciplines, là où le besoin s’est fait sentir. Lors des examens, les dispositions sont prises pour qu’il y ait la surveillance des éléments de la police républicaine dans les centres.

Au terme de cet exercice, l’assemblée a présenté ses félicitations à l’exécutif pour les efforts déjà consentis pour le bonheur des citoyens, même si des actions restent à être prises.

Florent YAMA

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru