TRAVERSEE ET CONTOURNEMENT DE LA VILLE DE PARAKOU : La commission de réception soulage les peines des usagers

5 ans ago | Written by
20 542 vues
0 0

TRAVERSEE ET CONTOURNEMENT DE LA VILLE DE PARAKOU

La commission de réception soulage les peines des usagers

La construction de la traversée et du contournement de la ville de Parakou tend vers sa fin. Mais avant la réception définitive, les travaux pouvant permettre la facilitation de la mobilité se poursuivent à tous les niveaux. On se souvient encore de la suppression des différents dos d’ânes auparavant érigés sur ces axes qui dérangeaient énormément les riverains. Ensuite, l’élargissement de la voie lorsqu’on quitte le carrefour de l’aérodrome pour le carrefour Al Houda, au niveau même du carrefour. La dernière innovation, c’est le déplacement du feu qui se trouve toujours avant le carrefour en quittant le rond point de l’aérodrome. Le feu a été rapproché du carrefour afin de faciliter la mobilité pour ceux qui tourneront à droite dans le sens de la direction de l’élevage. Ils ont été dispensés du feu car leur stationnement avait créé un accident mortel à ce niveau. Le feu tricolore n’est plus à leur niveau. Cette modification vient des suites des recommandations de la commission de réception définitive dont fait partie Hilaire Affoukou, chef agence intérimaire du Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) du septentrion. Pour lui, tant que la route n’est pas définitivement réceptionnée, il peut avoir de modifications. Il a, par la même occasion, rappelé aux usagers de la route qu’on vient au feu en ralentissant. « …on ne quitte pas le feu, prêt, partez… », a-t-il ajouté. Cette modification après celle des difficultés des dos d’ânes vient une fois de plus soulager les usagers qui étaient obligés de s’arrêter à cause du feu. Ceux qui veulent tourner à droite peuvent le faire maintenant sans se préoccuper du feu car le feu ne les arrête plus.

Wahabou ISSIFOU

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru