UNIVERSITÉ D’ABOMEY-CALAVI : Le maire Alassane Nouhoun décroche son doctorat en sciences agronomiques

3 mois ago | Written by
155 170 vues
0 0

 

Alassane Abdoulaye Nouhoun, maire de la commune de Pèrèrè est désormais docteur en sciences agronomiques. Après avoir brillamment présenté les résultats de ses recherches, le vendredi 8 décembre 2023, il a été élevé au grade de docteur, de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), en sciences agronomiques. C’était dans l’amphithéâtre Sokpon du Laboratoire d’écologie appliquée de la Faculté des Sciences Agronomiques (Fsa) de l’Uac. Cette soutenance a connu la présence d’éminents enseignants d’universités, des autorités pilitico-administratives, des parents et amis de l’impétrant.

Devant un jury d’éminents enseignants présidé par le professeur Martial Romual Benjamin Houinato, Alassane Abdoulaye Nouhoun a défendu les fruits de ses recherches sur le thème “Propriétés antiparasitaires des extraits de trois espèces végétales (huile essentielle de ocimum gratissimum, de cymbopogon nardus et extrait aqueux des feuilles de Nicotiana tabacom) sur les poux et nématodes intestinales des poulets locaux au Bénin ”. Selon les propos de l’impétrant publiés par “Baruka Media”, «l’objectif global de ce thème est de contribuer à la valorisation de nos ressources endogènes disponibles par l’utilisation des plantes médicinales dans le traitement des maladies animales à travers des extraits de trois espèces : ocimum gratissimum, cymbopogon nardus et Nicotiana tabacom sur les poux et nématodes intestinales des poulets locaux au Bénin». Avec précision, l’impétrant a défini 5 objectifs et hypothèses. Au terme de ses études, il a pu confirmer les objectifs 1, 2 et 4 puis infirmer l’hypothèse 3.

Au terme donc de sa présentation, le jury a décidé de l’élever au grade de docteur avec la mention très honorable. Ce jury est composé du professeur Martial Romual Benjamin Houinato, du professeur Elisabeth Zannou, du Maître de Conférences Sabbas Attindehou, du professeur Essodina Talaki de l’Université de Lomé, du Maître de Conférences Razaki Osse et du professeur Gbati de l’université Cheikh Anta Diop.

Il convient de noter que les travaux de recherche de cette thèse ont été placés sous la direction du professeur Salifou Sahidou.

Aboubakar FAÏSSAL (Etd Cfoman-Daabaaru)

 

Article Categories:
Actualité · Décentralisation · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru