UNIVERSITÉ DE PARAKOU/AMÉLIORATION DES MOYENS DE SUBSISTANCE DES PETITS ÉLEVEURS DE BOVINS EN AFRIQUE DE L’OUEST : La Fa lance un projet de développement d’une application mobile

2 ans ago | Written by
14 170 vues
0 0

La Faculté d’Agronomie (Fa) de l’Université de Parakou (Up) se donne comme défi d’améliorer les moyens de subsistance des petits éleveurs de bovins en Afrique de l’Ouest. Pour y arriver, elle a lancé le mercredi 5 octobre 2022, le projet, « Développement d’une application mobile pour la formulation de rations équilibrées et climato-sensible pour améliorer les moyens de subsistance des petits éleveurs de bovins en Afrique de l’Ouest (SmartBov) ». À cette occasion de lancement, les acteurs de la recherche et du monde universitaire ont été informés sur ce projet. De même, des apports ont été recueillis pour sa mise en œuvre et le processus de son fonctionnement. Ce projet est mis en œuvre en collaboration avec le Laboratoire d’Ecologie, Santé et Production Animales (Lespa) de ladite faculté et le Laboratoire Société-Environnement (Lasen).

En effet, le projet SmartBov, vise essentiellement à améliorer les moyens de subsistance des petits éleveurs de bovins du Bénin, du Niger et du Togo grâce au développement d’une application mobile Smartphone de formulation de ration équilibrée. Il permettra également de déterminer les conditions socio-économiques requises pour l’adoption à grande échelle des innovations proposées par le projet et de renforcer les capacités des parties prenantes dans l’utilisation de l’application mobile développée.
Au terme dudit projet, des cartes de l’offre et de demande d’aliments pour animaux ainsi qu’un résumé des principales contraintes et opportunités dans la chaîne de valeur des aliments pour animaux seront déterminés. En plus, les besoins nutritionnels des races locales de bovins du Bénin, du Niger et du Togo seront également déterminés et documentés, et les rations équilibrées à faible coût pour une alimentation animale durable développés. Tout ceci va améliorer considérablement la production de lait et de viande dans les pays participants à ce projet.

Il faut souligner que le lancement officiel s’est déroulé à la salle de conférence de la Fa de l’Up en présence des autorités universitaires. Il s’agit du représentant du recteur de l’Up Professeur Mohamed Nasser Baco, de la Vice-rectrice chargée de la Coopération Interuniversitaire des Partenariats et de l’Insertion Professionnelle (Cipip) Professeure Yvette Onibon Doubogan, du directeur du Lespa Professeur Ibrahim Alkoiret, du Doyen de la Fa Valérien Zinsou, du coordonnateur du projet SmartBov Docteur Alassan Assani Séidou et bien d’autres.

W. A.

Article Categories:
A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru