4E ÉDITION DU FORUM DES MINES ET DU PÉTROLE DE LA CEDEAO : Le Bénin réussit l’exploit grâce au dynamisme du Ministre Adambi  . Abt rehausse la cérémonie d’ouverture

2 mois ago | Written by
225 vues
0 0

 

Participants

La 4e édition du Forum des Mines et du Pétrole de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Ecomof) a été officiellement lancée par le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané (Abt) au palais des congrès à Cotonou. Sous l’égide du ministre des mines, de l’énergie et de l’eau, ce sommet régional sur les ressources géo extractives et technologies a réuni plusieurs experts des hydrocarbures, des organismes internationaux et régionaux ainsi que des partenaires. Du 22 au 24 février prochain, les participants vont réfléchir sur le thème, «Ressources géo extractives et technologies: quelles stratégies de mutualisation pour la création de valeur ajoutée en Afrique de l’Ouest».

S.A.A

Coupure du ruban

La 4e édition du Forum des Mines et du Pétrole de la Cedeao (Ecomof) est un événement d’envergure régionale que préside le Bénin grâce au leadership managérial du Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau Samou Seïdou Adambi. En effet, institué en 2012, l’Ecomof a pour ambition de promouvoir le secteur en respectant les principes sacro-saints avec notamment la création de valeur ajoutée à travers les ressources extractives.

 

Pour le ministre Samou Adambi, «la transformation sur place des ressources minières et pétrolières, la formation des cadres, la mise en place d’infrastructures, la création d’infrastructures financières » sont autant de défis à relever afin de renforcer la chaîne de valeur. A cette occasion, d’éminents experts et spécialistes échangeront autour des thématiques et sujets majeurs.

Des panels de haute facture

L’Ecomof 2024 qui se tient à Cotonou est l’un des plus grands rendez-vous miniers d’Afrique, aux dires du Ministre Adambi. Entres autres thématiques à aborder au cours des trois jours de travaux, le panel de haut niveau sur les politiques de mutualisation pour accroitre la valeur aioutee créée par l’exploitation des ressources géo-extractives, le développement des technologies et des infrastructures pour une meilleure connaissance et la mise en valeur des ressources géo-extractives en l’Afrique de l’Ouest, les politiques de contenu local et création de valeur ajoutée dans le secteur géo-extractif. De même, il s’agira de la facilitation de l’approvisionnement en produits pétroliers dans l’espace Cedeao sans oublier le panel relatif au potentiel minier et pétrolier des Etats membres de la Communauté.

La cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané pour qui ce forum est «une édition spéciale avec des certitudes sur le changement de paradigmes sans oublier la mutation du secteur vers plus de professionnalisation».

La vice-présidente de la Commission de la Cedeao Damtien Tchintchibidja a, par ailleurs, rappelé le rôle catalyseur de son institution en adoptant des textes communautaires grâce à des mécanismes appropriés.

Pour rappel, les travaux de la 4e édition de l’Ecomof prennent fin le 24 février prochain.

Article Categories:
A la une · Actualité · Économie · Internationale · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru