7EME ÉDITION DU FESTIVAL ‘’SOSSI PALE’’ À DJOUGOU : Ya-Salam annonce les couleurs pour les 24 au 26 juin prochains

10 mois ago | Written by
17 367 vues
2 0

La commune de Djougou brillera du 24 au 26 juin prochains, aux couleurs du festival culturel ‘’Sossi Palê’’. Ce festival qui est à sa 7ème édition est une initiative de l’artiste chanteur Ya-Salam. À l’en croire, l’idée de l’organisation de ce festival est partie du constat selon lequel le département de la Donga n’a pas un festival digne du nom, pour valoriser au mieux les artistes de la musique traditionnelle et les groupes folkloriques de la localité qui contribuent énormément à la promotion de la culture à travers leur art.

Les objectifs du festival ‘’Sossi Palê’’

Le festival ‘’Sossi Palê’’ vise plusieurs objectifs selon le promoteur. « Le festival a pour objectifs de donner de la valeur à la culture béninoise en général et de la Donga en particulier, de valoriser nos traditions endogènes du septentrion qui sont des sources de développement économique », a-t-il fait savoir. Par ailleurs, ce festival vise à encourager et révéler les orchestres traditionnels qui n’ont pas le même plateau technique et stratégie de travail que les artistes modernes.

Ainsi, ce festival est une occasion pour les artistes de la musique traditionnelle et les orchestres de se produire sur scène, de montrer leur talent et de se faire connaître par le grand public. La particularité de cette 7ème édition est qu’« elle mettra en compétition les orchestres et les cavaliers de la Donga. Au terme du challenge, le cheval qui sera bien habillé et qui va mieux danser au son de la percussion sera primé », a-t-il expliqué.

Pour faire de ce festival une réussite, le promoteur invite les fils et filles de la Donga à se joindre à lui, pour ensemble faire la visibilité autour du riche patrimoine culturel et touristique de leur localité. « Je lance un appel à l’endroit des autorités politico-administratives de Djougou, les partenaires en commençant par le maire Malick Gomina qui est un homme de la culture qui soutient la jeunesse, à accompagner l’évènement. J’invite également les entrepreneurs et opérateurs économiques du Bénin à saisir l’occasion de ce festival pour découvrir Djougou et vendre leurs services. Ce n’est pas à Cotonou seul il faut faire du business », a-t-il exhorté.

Faut-il le rappeler, Ya-Salam est un artiste chanteur d’inspiration moderne originaire de Bassila dans la Donga qui n’est plus à présenter sur la scène musicale béninoise. Il a marqué les esprits de plus d’un avec ses mélodies telles que “Mosso Mosso” toujours porteurs de messages. L’actualité musicale de l’artiste est marquée par la préparation du clip de son nouveau single “Drigo” grâce auquel il a été nommé meilleur artiste masculin de la musique urbaine.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *