A/S DE L’ARTICLE “TABASKI 2022 À PARAKOU : LES JEUNES LEADERS UP PRIENT POUR LES SOLDATS TOMBÉS AU FRONT” : Droit de réponse de l’Association Islamique des Œuvres Humanitaires

2 ans ago | Written by
16 959 vues
0 0

Dans notre article intitulé “Tabaski 2022 à Parakou : Les jeunes leaders Up prient pour les soldats tombés au front” publié sur notre site internet, nous avons mentionné que plus de 100 boeufs ont été immolés pour distribution gratuite aux populations nécessiteuses de la huitième circonscription électorale afin de permettre à ces dernières de fêter dans la joie comme tout le monde. Ceci, grâce aux partenaires du jeune acteur politique Abdoulaye Ousmane Traoré, membre de l’Union Progressiste (Up). En effet, cet extrait contient une erreur à laquelle l’Association Islamique des Œuvres Humanitaires (Aioh) a apporté une clarification à travers un droit de réponse. À en croire donc l’Association, cette œuvre humanitaire a été rendue possible grâce à leurs partenaires apolitiques qui ne cessent d’apporter, depuis quelques années, la joie dans les cœurs des populations nécessiteuses à l’occasion de la fête de la Tabaski. « Après la prière de l’Aïd El–Kébir ce jour à la place Idi d’Okedama à Parakou, l’association islamique des œuvres humanitaires basée à Natitingou, a une fois encore fait œuvre utile. Grâce à cette association apolitique, cent bœufs à raison de 75 sur place à Okedema (Parakou) et 25 à N’Dali, ont été immolés et les gigots de viandes distribués gratuitement aux nécessiteux. Ceci, pour leur permettre de fêter dans la joie comme tout le monde », a-t-elle répliqué.

Nous présentons nos sincères excuses à l’Association Islamique des Œuvres Humanitaires à qui notre publication a causé du tort.

La rédaction

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru