AUDIENCE A LA MAIRIE DE BOUKOMBE : Le maire Aldo Kouagou reçoit l’émissaire de l’ambassadeur des Etats-Unis

3 ans ago | Written by
11 465 vues
0 0

 

La commune de Boukombé pourrait bénéficier désormais du financement des Etats-Unis, dans plusieurs domaines dont entre autres, le tourisme et la promotion culturelle. En effet, le maire Aldo Calixte N’dah Kouagou a reçu, le mardi 17 août 2021, le directeur des affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis près le Bénin, Christopher D. Helmkamp. Les échanges de ce tête-à-tête de l’édile de la cité des Tata et l’émissaire de l’ambassadeur des Etats-Unis, étaient axés sur la vulgarisation des opportunités qu’offre le gouvernement américain à travers son ambassade au Bénin notamment la bourse Young African Leaders Initiative (Yali).
Dans son intervention, l’émissaire de l’ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, Christopher D. Helmkamp a fait savoir que la bourse « Yali » est une initiative du vaste programme « Mandela Washington Fellowship » qui offre la possibilité aux jeunes leaders africains de séjourner pendant 6 semaines aux Usa à la quête d’expériences dans divers domaines, notamment le business et l’entreprenariat, la gestion des affaires publiques et le leadership civique. Par ailleurs, le directeur des affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis n’a pas manqué de féliciter le maire Aldo N’dah Kouagou pour les nombreuses actions entreprises à l’endroit de la jeunesse surtout les formations en entrepreneuriat et la promotion du leadership des jeunes et des femmes.
Outre ce sujet principal, les deux personnalités ont parlé des possibilités de collaboration entre la cité des Tata et les Usa. Ainsi, le maire Aldo N’dah Kouagou a saisi l’occasion pour exposer la carte postale de la commune de Boukombé avec ses beaux paysages, les tatas Somba, son peuple et ses danses traditionnelles authentiques. L’autorité communale a souhaité que les possibilités de financement dans la commune soient orientées vers le tourisme et la promotion culturelle. La question des changements climatiques qui constitue aujourd’hui dans le monde, une préoccupation majeure au cœur de toutes les politiques de développement n’a pas été occultée. Le maire a saisi l’opportunité pour proposer la promotion des tatas Somba et de la culture du fonio comme deux réponses à cette problématique de Changement climatique.

La délégation a également échangé avec un groupe d’enseignants de la langue anglaise et de jeunes leaders, candidats potentiels à ces bourses d’études.
Il faut souligner qu’en dehors du millenium challenge corporation intervenant dans le domaine de l’électricité au Bénin, l’Usaid pour la lutte contre le paludisme, les Etats-Unis d’Amérique financent aussi au Bénin des programmes d’échanges d’expériences, des programmes culturels, des programmes de bourses et de formations professionnelles.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru