BÉNIN/ AFFICHAGE ET VÉRIFICATION DES LISTES ÉLECTORALES : Les hommes politiques passent à côté de l’essentiel . À quoi serviront les manœuvres politiques s’il n’y a pas d’électeurs ?

2 ans ago | Written by
16 530 vues
0 0

Les citoyens béninois iront aux urnes le 8 janvier 2023 afin d’élire leurs représentants à l’Assemblée Nationale (An). Les institutions impliquées dans l’organisation de ces élections législatives mettent les bouchées doubles pour la réussite de ce scrutin. Ainsi, depuis le 8 septembre dernier, l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (Anip) a affiché la Liste Électorale Informatisée Provisoire (Leip) dans les centres de vote. Cependant, l’on constate un manque criant d’engouement des populations pour la consultation de ces listes électorales. Cela pourrait traduire un désintérêt total des populations aux élections à venir au regard des élections passées. Et les hommes politiques qui devaient en faire une préoccupation majeure, se plaisent à organiser des meetings d’adhésion, des débauchages et alliances à tout vent.

Wilfried AGNINNIN

C’est un constat inquiétant qui se dégage sur le terrain. Les listes électorales affichées dans les différents centres de vote sont déchirées par endroit où détruites sous l’effet de la pluie. À Parakou, comme dans bien d’autres localités du pays, l’affluence autour de la consultation de ces listes laisse à désirer. Plus d’une semaine déjà que la Liste Électorale Informatisée Provisoire (Leip) est affichée, mais les citoyens en âge de voter qui devraient aller consulter leur nom, vaquent librement à leurs occupations. Visiblement, ils n’accordent pas de l’importance à cette opération de l’Anip. Un tour dans plusieurs centres de vote à Parakou, et le constat est fait.

Sur le terrain, la plupart des populations évoquent comme raison la crise de confiance dans l’organisation de ces élections. Elles se remémorent les législatives de 2019 qui ont vu seulement l’élection des députés de la mouvance présidentielle à l’Assemblée Nationale (An). Certaines personnes pensent que ce manque d’engouement peut se justifier du fait que les populations ont la possibilité de consulter leur présence sur la Leip via les plateformes digitales comme https://www.lei.anip.bj/. Mais là encore, il faut se poser des questions sur le nombre de citoyens qui vont réellement sur ces canaux digitaux. Face à ce désintérêt, les acteurs politiques doivent organiser des séances de sensibilisation afin d’amener leurs militants et sympathisants à aller consulter la Leip. Cela permettra d’avoir une liste électorale fiable et crédible. Sinon, à quoi serviront les manœuvres politiques constatées par ci par là, s’il n’y a pas d’électeurs ?

Il faut rappeler que cette opération d’affichage de la Leip démarrée depuis le 8 septembre 2022, va durer quinze jours. Elle permet aux citoyens en âge de voter de consulter leurs identités sur la liste pour une éventuelle correction.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru