BÉNIN/CAISSE NATIONALE DE SÉCURITÉ SOCIALE : La revalorisation des pensions actée

9 mois ago | Written by
11 851 vues
0 0

Bonne nouvelle pour les assurés de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (Cnss) du Bénin. Le gouvernement a décidé de revaloriser leurs pensions et rentes servies. La décision a été prise en conseil des ministres du mercredi 13 septembre 2023. Elle fait suite à la revalorisation des salaires des fonctionnaires de l’État, décidée par le gouvernement pour compter de décembre 2022 et qui appelle nécessairement des mesures en faveur des pensionnés et rentiers du régime général de sécurité sociale géré par la Cnss. Cette mesure vise à tenir compte des réalités du coût de vie et pour éviter une baisse significative du pouvoir d’achat de ces retraités et rentiers.

Selon la loi portant code de la sécurité sociale en République du Bénin, « Le montant mensuel de la pension de vieillesse ou d’invalidité ne peut être inférieur à 60 % du salaire minimum interprofessionnel garanti du territoire national et ne peut être supérieur à 80 % de la rémunération mensuelle moyenne de l’assuré (…)». C’est pourquoi, le conseil des ministres a acté la revalorisation des pensions comprises entre 24.000 F cfa et 25.900 F cfa, pour les porter à 31.200 F cfa. « Quant aux pensions comprises entre 26.000 F cfa et 75.000 F cfa, elles connaîtront un relèvement de 20% tandis que celles allant de 75.100 F cfa à 85.700 F cfa seront portées à 90.000 F cfa. S’agissant des pensions de la tranche de 85.800 F cfa à 150.000 F cfa, elles seront revalorisées à hauteur de 5%, celles allant de 150.100 F cfa à 152.900 F cfa seront portées à 157.500 F cfa. En ce qui concerne les pensions de la tranche de 153.000 F cfa à 250.000 F cfa, elles connaîtront une revalorisation de 3% ; celles allant de 250.100 F cfa à 254.900 F cfa seront portées à 257.500 F cfa. Enfin, celles supérieures ou égales à 255.000 F cfa bénéficieront d’un relèvement de 1%», précise le relevé du conseil. Du côté des rentes, qui sont concédées à titre temporaire, elles font l’objet d’une revalorisation au taux unique de 5,3% plutôt qu’un taux dégradé par tranche comme pour les pensions.

Le gouvernement a souligné que ces augmentations prennent effet rétroactivement pour compter du 1er janvier 2023. Il a invité les employeurs du secteur privé qui ne l’ont pas encore fait, à procéder à l’augmentation des salaires de leurs travailleurs.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru