APRÈS L’OPÉRATION DE DISTRIBUTION DES CARTES BIOMÉTRIQUES DU PROJET ARCH : Des agents impayés, lancent un Sos au Président Talon

1 an ago | Written by
15 835 vues
0 0

Au Bénin, plusieurs agents distributeurs des cartes biométriques du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (Arch) attendent toujours leur paiement. Depuis la fin de l’opération de distribution de ces cartes en septembre 2022, ils sont nombreux jusqu’à présent à ne pas être payés.

D’après nos enquêtes, certains agents se sont fait établir des cartes biométriques lors de l’enquête des pauvres extrêmes dans le cadre du projet Arch. Après le constat, il a été décidé que les intéressés répondent devant les juridictions compétentes. Mais depuis ce temps, rien n’a été signalé. « Cela fait plus de trois mois qu’ils nous ont dit que le dossier est déjà dans les juridictions, et que nous allons répondre en janvier. (…). Ce que nous dénonçons, c’est qu’il y a des innocents comme nous, des gens qui ne connaissent même pas de quoi il s’agit dans cette affaire, ceux-là sont mis dans le même cas et ils ne sont pas payés », se désole un agent distributeur. Selon lui, dans le contrat de prestation de service, il n’a été mentionné nulle part qu’un agent enquêteur ne doit se faire enrôler même si son ménage a été pré-identifié.

Face à cette situation, ces agents lancent un Sos au Chef de l’Etat Patrice Talon et demandent son intervention afin que leur situation soit décantée. La ministre des affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé est aussi sollicitée pour situer les responsabilités.

Il faut souligner que les cartes biométriques délivrées dans le cadre du volet assurance maladie du Projet Arch permettent aux bénéficiaires pauvres extrêmes et non extrêmes d’accéder aux services de soins de santé gratuitement.

W. A.

 

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru