BÉNIN/STRATEGIE NATIONALE D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET DES MÉGADONNÉES : Aurélie Adam Soulé Zoumarou échange avec les partenaires français

1 an ago | Written by
18 445 vues
0 0

La ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou et sa délégation se sont entretenues avec les différents partenaires autour de la Stratégie Nationale d’Intelligence Artificielle et des Mégadonnées (Sniam) 2023-2027. La séance de travail sur les phases de la mise en œuvre de la Sniam et de ses opportunités, a eu pour cadre le siège de l’ambassade du Bénin à Paris. Une séance qui permettra de relever les atouts dont dispose le Bénin en matière d’Intelligence Artificielle (Ia) et de définir par la même occasion, les objectifs à atteindre pour un réel développement.

Florent YAMA (Stg)

La mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Intelligence Artificielle et des Mégadonnées (Sniam) 2023-2027 au Bénin préoccupe la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou. C’est pourquoi, l’autorité ministérielle a effectué le déplacement sur Paris afin de rencontrer les partenaires.

À travers le Ministère du Numérique et de la Digitalisation (Mnd), le gouvernement béninois entend développer l’Intelligence Artificielle (Ia), perçue de nos jours comme étant un facteur clé du développement, capable d’influencer le positionnement stratégique du pays sur la sphère régionale et internationale. Pour y arriver, Aurélie Adam Soulé Zoumarou et son département ministériel travaillent à définir les moyens dont le pays devra se doter pour accompagner la mise en place d’un écosystème de l’Ia, et ce faisant, prendre le leadership dans la sous-région dans certains domaines stratégiques.

En effet, un développement efficace de l’Ia contribuera aux efforts du secteur de l’économie numérique à s’inscrire dans les objectifs de la politique sectorielle qui consiste à faire du Bénin la plateforme des services numériques de l’Afrique de l’Ouest. Ainsi, de nombreux domaines clés, tels que l’agriculture, l’éducation, l’environnement, le e-business, la e-gouvernance, le tourisme, recevront un coup de pouce significatif, boostant de ce fait, leur plein essor. La Sniam qui se présente comme un enjeu majeur et un levier important pour le développement économique du Bénin, positionnera le pays à des places stratégiques sur le continent.

Il faut souligner que les travaux se sont déroulés en présence de l’ambassadeur du Bénin en France Eusèbe Agbangla et du Délégué ministériel pour l’Intelligence Artificielle (Ia) Jean-Martin Jaspers.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru