BÉNIN : Top 5 des préfets qui ont fait 2023

3 mois ago | Written by
21 837 vues
0 0

 

L’année 2023 a été marquée par la réforme du secteur de la décentralisation. Au titre des acteurs clés de cette réforme, figurent en bonne position les préfets des départements. Outre cette réforme, des actions ont été menées dans le cadre de la représentation du Chef de l’État et des ministres du gouvernement. Au cours de cette année qui s’achève, cinq préfets ont véritablement attiré l’attention de la rédaction du quotidien Daabaaru en termes d’actions et d’efforts de développement. Il s’agit des préfets Bienvenu Milohin du Mono, Djibril Mama Cissé du Borgou, Lydie Déré Chabi Nah de l’Atacora, Marie Akpotrossou de l’Ouémé et Christophe Mégbédji du Couffo.

Wilfried AGNINNIN

 

L’année 2023 a connu une efficacité et un mouvement des 12 préfets du Bénin. Cependant, 5 ont affiché un effort de développement en ce qui concerne leurs actions allant dans le sens du développement de leur département. Ces actions ont impacté d’une manière ou d’une autre le quotidien des populations. Il s’agit de:

Préfet Bienvenu Dêdêgnon Milohin

Il assure le commandement du département du Mono depuis le 3 juin 2021. Pour cette année 2023, le Préfet Bienvenu Dêdêgnon Milohin a œuvré pour la mise en œuvre du programme Zéro Grossesse en Milieu Scolaire et Artisanal en maintenant la protection de la gent féminine et des enfants. Des actions de planification telles que l’élaboration d’un plan de restauration ont été faites. Grâce au leadership du préfet Dêdêgnon Bienvenu Milohin, le corps de la Paix des États-Unis d’Amérique conduite par sa directrice Marguerite Roy a été installé dans le département du Mono. Ainsi, plusieurs vagues de volontaires du corps ont servi dans les secteurs de l’agriculture, de l’éducation et de la santé. Très dynamique, le préfet du Mono en 2023 a mené d’autres actions à fort impact sur les populations. D’où son classement en tête de peloton.

Djibril Mama Cissé, Préfet du Borgou

Djibril Mama Cissé fait partie des premiers préfets nommés par le Président Patrice Talon le 22 juin 2016. Il a œuvré pour l’extension de la Politique Nationale de Santé Communautaire (Pnsc) dans le Borgou et pour la tolérance zéro au travail des enfants dans les secteurs à forte prévalence. Le Préfet Mama Cissé a mis également un accent particulier sur l’accélération de la scolarisation des filles et l’amélioration des performances scolaires dans le Borgou, la résolution des conflits entre agriculteurs et éleveurs ainsi que la sécurité des personnes et des biens. A titre illustratif, il a échangé avec les éléments du sous groupement tactique du 2e Bataillon Interarmes de Parakou en poste à Nikki et Kalalé dans le cadre de la sécurisation des frontières. Grâce à son management, le Cep 2023 a donné 87,45%, le Bepc 71,34% et le Baccalauréat 57, 23% dans le Borgou. Toujours dans le domaine de l’éducation, Djibril Maman Cissé a fait un suivi rigoureux des cantines scolaires dans son département. Premier du top 5 l’année dernière Djibril Mama Cissé, chute d’un rang dans ce classement.

Préfet Lydie Déré Chabi Nah

Le préfet du département de l’Atacora se retrouve en troisième position de classement grâce à sa lutte implacable contre les violences basées sur le genre et la lutte contre les grossesses en milieu scolaire. Avec son association Les Championnes de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah a organisé au cours des vacances scolaires 2023, plusieurs camps à l’endroit des jeunes filles élèves des quatre départements du Nord. Pour elles, il a été question de les sensibiliser sur les comportements à adopter pour éviter les grossesses précoces et les Vbg. De jeunes adolescents et enfants artisans hommes et femmes du département de l’Atacora ont également eu droit à leur camp qui leur a permis d’apprendre quelques activités génératrices de revenus.

Préfet Marie Akpotrossou de l’Ouémé

Elle est la deuxième femme préfets des 12 départements du Bénin. Docteur Marie Akpotrossou a fait parler d’elle en 2023, à travers sa décision du 27 septembre 2023, qui a sommé les occupants du marché illicite de Kouvè dans la commune de Sèmè-Kpodji de libérer les lieux. Une autre décision courageuse prise par le préfet Akpotrossou est celle relative à l’annulation de la suspension du Secrétaire Exécutif (S.e) de la mairie des Aguégués Jean de Dieu Koudjo. Il a été suspendu par le conseil de supervision pour faute lourde. Lors de sa tournée statutaire en octobre dernier dans les neuf communes de son ressort, elle a mis l’accent sur les réels problèmes que traversent ses populations notamment la salubrité des communes ; des difficultés liées au dénombrement des entrepôts d’essence frelatée et la question de poteau d’incendie; de la campagne de vaccination contre la rage. De même, il a été question des carrières illégales ; de l’élaboration et de l’actualisation des schémas directeurs d’aménagement des communes et du processus de désignation des relais communautaires. Porto-Novo étant la capitale politique du Bénin, le préfet Marie Akpotrossou a su mettre en place des stratégies pour que les élections législatives de janvier 2023 se déroulent sans anicroche. L’éducation sexuelle des jeunes, la sécurité, la gouvernance locale, l’appui-conseil dans les communes, sont entre autres secteurs sur lesquels elle a véritablement travaillé. Nommée préfet le 2 juin 2021, Marie Akpotrossou est Docteur à la Faculté de Droit et de science politique de l’Université de Parakou.

Christophe Mégbédji, Préfet du département du Couffo

Il fait aussi partie des premiers préfets nommés par le Chef de l’État Patrice Talon. Depuis sa nomination en juillet 2016, il travaille d’arrache-pied avec les maires des communes de son territoire pour le bien-être des populations. Ce qui justifie d’ailleurs son maintien à ce poste jusqu’à présent. Le Préfet Christophe Mégbédji ne cesse de redoubler d’efforts pour offrir de l’eau, de l’énergie, des centres de santé, des infrastructures aux populations à la base. Lors de sa tournée statutaire en septembre dernier, les populations ont salué ses efforts de développement notamment dans les secteurs de l’éducation, de la sécurité, la santé et la salubrité du territoire. Il est l’un des ardents défenseurs du projet gouvernemental Swedd qui vise à aider les enfants vulnérables à travers une panoplie d’actions sociales à leur endroit.
À noter que ce classement est le fruit de l’analyse de votre quotidien Daabaaru en fonction du suivi fait par ce dernier de chaque autorité départementale.

Article Categories:
A la une · Actualité · Décentralisation · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru