FIN DU PROJET PROTECTION ET RÉHABILITATION DES SOLS AU BÉNIN : ProSol/Giz affiche 245000 ha de terres réhabilitées sur son compteur . Des résultats très positifs et encourageants

7 jours ago | Written by
607 vues
0 0

Le Projet protection et réhabilitation des Sols pour assurer la sécurité alimentaire (ProSol) de la Coopération Allemande Giz est à terme. La cérémonie de clôture a eu lieu le mardi 4 juin 2024, à Parakou. Après neuf ans de mis en œuvre, les résultats sont encourageants et satisfaisants. Les nombreux succès et impacts de ce projet ont été présentés aux différents acteurs ayant contribué à sa réussite qui a impacté 245 000 hectares de terres restaurées.

Wilfried AGNINNIN & Souleymane MABOUDOU (Etd Cfoman-Daabaaru)

Intervenu dans 4 départements du Bénin à savoir le Borgou, l’Alibori, le Zou et les Collines, 18 communes, 639 villages, 245 000 hectares de terres sont réhabilitées. Tels sont les grands résultats du projet ProSol de la Coopération Allemande Giz.
Pour la chargée de ProSol/Giz Andréa Schalla, le projet est intervenu sur plusieurs plans avec des résultats palpables sur le terrain. «Les interventions du projet portent sur le renforcement de capacités et l’ancrage local de la Gestion Durable des Terres et l’Adaptation au Changement Climatique Gdt/Acc dans les 639 villages bénéficiaires directes à travers la formation et l’encadrement de 175 000 agricultrices et agriculteurs». Outre cette prouesse, le ProSol/Giz a permis également, «la réalisation des mesures Gdt sur une superficie évaluée à 245 000 hectares dont 5 254 superficie communautaires. L’amélioration de l’ancrage politique et institutionnel de la AE-GDT/ACC par la mise en place d’un pool de formateurs des formateurs ae-Gdt/Acc et agroécologie en cours. L’élaboration, la validation et la finalisation des manuels directives Gdt/Acc et agroécologie». A en croire Andréa Schalla, il reste encore à faire dans le domaine de la Gdt/Acc agroécologie. Toutes les données et compétences acquises dans la mise en œuvre de ce projet sont déjà transférées aux structures compétentes pour la mise à échelle. «Maintenant, c’est à vous d’assurer la mise à échelle des acquis du ProSol. Et j’ai la ferme conviction que la mise en œuvre de l’approche Gdt/Acc agroécologie ne s’arrêtera pas au Bénin», croit savoir la chargée du projet ProSol.
Pour sa part, le Maire de Parakou Inoussa Zimé Chabi a noté la résilience des agriculteurs face aux effets des changements climatiques grâce au ProSol. «Les agriculteurs sont de plus en plus résilients face aux effets néfastes du changement climatique avec une bonne gestion durable des ressources naturelles. Ce Projet a permis la mise en œuvre de nombreuses approches notamment la gestion intégrée de la fertilité des sols. L’agriculture de conservation, la conservation des eaux et des sols, la gestion intégrée de l’agriculture et de l’élevage, l’agroforesterie et des forêts individuelles, l’adaptation aux changements climatiques», a-t-il souligné.

En prenant la parole, le Président de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) Tidjani Bani Chabi a remercié la Coopération Allemande Giz pour la mise en œuvre de ce projet. «À travers la Coopération bénino-allemande, les agriculteurs des communes du Borgou ont bénéficié des appuis sur la gestion durable de la ressource terre et l’adaptation au changement climatique. L’approche Gdt/Acc qui prône une agriculture biologique soucieuse de la bonne santé des consommateurs. Grâce à cette approche prise en compte dans l’élaboration de nos Pdc, les agriculteurs des communes de Sinendé, Bembéréké et Kalalé ont pu cultiver des hectares de plantations des plantes fourragères», a-t-il reconnu. Tidjani Bani Chabi a précisé également que l’Adecob a eu du projet ProSol, le renforcement en ressources humaines notamment l’expert en recherche de financement des projets communaux et intercommunaux.
Dans son intervention, le représentant du préfet du Borgou et de l’Alibori Sanni Bio Bayé a rappelé que le ProSol est en parfaite adéquation avec la vision du gouvernement béninois. Il a exprimé la disponibilité et l’accompagnement des deux préfectures pour la prise en considération des données issues de ce projet. Il a exprimé la gratitude du département à l’endroit de la Coopération Allemande Giz pour ses actions louables au profit des sols.
A rappeler que ProSol prend officiellement fin le 30 juin 2024.

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru