CÉLÉRITÉ DANS LE TRAITEMENT DES DOSSIERS AU DEUXIÈME ARRONDISSEMENT DE PARAKOU : Le C.a Sylla Adamou, la marque d’une autorité dynamique et pragmatique

3 mois ago | Written by
1 680 vues
0 0

 

 

 

Les contraintes administratives et la multiplication des normes viennent très souvent alourdir le traitement des dossiers des usagers. Mais malgré ces exigences administratives, force est de constater que certaines se démarquent des autres à travers leurs prestations, dynamisme, promptitude, organisation à répondre avec efficacité et efficience aux besoins des administrés. C’est le cas de l’administration du deuxième arrondissement de Parakou à travers son Chef Idrissou Sylla Adamou qui gère avec célérité les dossiers des usagers. Une efficacité saluée par les administrés.

Aboubakar FAÏSSAL (Etd Cfoman-Daabaaru)

 

La célérité dans le traitement des dossiers des usagers est de mise au deuxième arrondissement de Parakou. Le Chef de l’Arrondissement (Ca) Idrissou Sylla Adamou a pris des dispositions idoines afin que les usagers de son arrondissement ne soient pas frustrés et subissent l’injustice.

Pour le C.a Idrissou Sylla Adamou, il ne lui revient pas de s’apprécier. Mais il a tout de même notifié que l’affluence observée au deuxième arrondissement se justifie par les consignes données aux agents qui sont entre autres «le respect des usagers, la promptitude au travail, la disponibilité des agents». Le C.a a affirmé que le client est roi. C’est pourquoi, il conseille à tout bout de champ à ses agents à ne pas «minimiser et banaliser l’usager». L’accueil chaleureux fait également partie des consignes données par l’autorité. «J’ai demandé à mes agents de ne pas se mettre à crier sur les usagers», a ajouté l’autorité. Tout comme cela ne suffisait pas, Idrissou Sylla Adamou conseille aussi à ses agents de livrer le travail, le service le plutôt possible. «Quand tu viens à 8h avec ton dossier, au plus à 8h 05, tu prends ton dossier», a fait savoir le C.a. Pour finir, il a notifié que les consignes sont claires, pas besoin donc de faire courir l’usager ou encore le retarder.

Certains usagers rencontrés au sein de l’arrondissement ont apprécié l’engagement du Chef de l’Arrondissement qui est dans une démarche de l’assurance-qualité. «Vraiment ici, il y a de l’accueil et tout est rapide. Je suis venu prendre une attestation et en un temps record, j’ai été servi», a apprécié Abdoul Madjid. Il a, par ailleurs, souhaité que l’effectif du personnel soit augmenté pour plus de performance encore. Iklil Lafia Koda ne dira pas le contraire. A l’entendre, «au deuxième arrondissement, on assiste à une rapidité, à une célérité de gestion de nos dossiers. Dans d’autres arrondissements, on nous dit de repasser mais quand on vient au deuxième arrondissement, on est servi directement». Certains s’inscrivent également dans cette logique. C’est le cas de Serge Adimi, électricien bâtiment venu pour une légalisation. «Vraiment ici c’est bon. En tout cas moi, j’ai toujours eu satisfaction. C’est vraiment rapide», a-t-il renchérit. A Akim Sanni de confirmer cette célérité en ces termes «j’ai déposé mon dossier pour une légalisation et en moins de 20 minutes, le travail est fait».

Cependant, ces usagers ont invité le Chef d’Arrondissement Idrissou Sylla Adamou et son équipe à continuer dans la même dynamique.

 

Article Categories:
Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru