CHRONIQUE DES US ET COUTUMES : Les secrets de la célébrité d’Angélique Kidjo

5 ans ago | Written by
22 943 vues
0 0

CHRONIQUE DES US ET COUTUMES

Les secrets de la célébrité d’Angélique Kidjo

Le Bénin un lambeau de terre perdu dans l’Afrique de l’ouest, est mieux indiqué géographiquement et culturellement par une personnalité qui au delà de toute considération politique fait la fierté de l’Afrique et de tous les béninois. Elle n’est ni politique, ni pasteur thaumaturge encore moins une sportive, mais est aujourd’hui une icône pour la terre de ces ancêtres. Elle, c’est Angélique Kidjo, la native de Ouidah qui désormais est un patrimoine mondial.

La star béninoise Angélique Kidjo est un artiste hors pairs à parcours atypique. Elle est un pur produit de l’école béninoise. Ayant découvert la musique très tôt dès son enfance auprès de sa mère, elle a plus peaufiné son talent au collège à travers les activités récréatives. Aujourd’hui, celle-là qui plaide partout pour une Afrique épanouie, vit de son art et rend heureux des millions de personnes à travers le monde.

Le secret de la célébrité de Kidjo ne réside pas seulement dans la qualité de sa voix qui traverse le corps pour pénétrer le cœur en envoûtant tous ceux qui écoutent sa musique; mais plutôt dans l’authenticité et l’endogénéité de son art. Cette star de la musique béninoise puise toute sa force dans les valeurs culturelles de chez nous. Ces valeurs qui constituent de véritables mines de richesse sont jusque-là très peu exploitées par la nouvelle génération qui préfère s’illustrer par des salinités et sans vergogne face à la chose culturelle.

Malgré son âge, elle demeure une véritable bête de scène et difficile à maîtriser en face de la musique béninoise. Kidjo est tout simplement une envoûtée de la chanson et de la danse, car sur scène bon nombre de ses spectateurs s’étonnent de la fougue avec laquelle elle exécute les pas de danses de chez elle tout en chantant.

A côté de tout ce talent qui fait d’elle une référence en matière de musique, la dame de fer reste humble et ne vivant rien que pour les autres. Au lieu qu’elle ne se contente de sa gloire et vivre heureuse, elle se sent plus malheureuse face à la misère des femmes et des filles africaines. Ainsi, elle se voit dans l’obligation d’ouvrir son cœur d’or pour changer l’image de ce continent. Chaque adolescente qui dans l’ignorance se fait enceinter ou est donnée en mariage, fait saigner le cœur de cette dame qui pour moi, dégage de l’humanité tout simplement. Rester simple et très proche des malheureux malgré la gloire est l’autre secret de la célébrité de cette diva qui impacte le monde entier.

Alors, je pense qu’Angélique Kidjo doit cesser d’être l’objet de fierté et d’exaltation des béninois, et devenir un objet d’enseignement dans les écoles, collèges et universités du Bénin. Car, il y a longtemps que nous nous ventons tambour battant d’être fils ou filles du même pays que celle-là, sans pour autant essayer de chercher à produire d’autres Angélique Kidjo. Or, la jeunesse en a besoin, surtout cette jeunesse qui est en perte de repères et affiche au grand jour les traits d’une acculturation avancée. Il est donc temps que des chapitres soient consacrés à l’enseignement de la vie de cette diva dans nos écoles afin de susciter d’autres talents qui pourront faire la fierté de notre pays à l’international.

Edouard ADODE

Article Categories:
A la une · Chronique des us et coutumes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru