COMITE DES DROITS DE L’HOMME DES PARLEMENTAIRES DE L’UIP : L’He Nassirou Bako-Arifari élu président

2 ans Depuis | Ecrit par
2 984 vues
0 0

COMITE DES DROITS DE L’HOMME DES PARLEMENTAIRES DE L’UIP

L’He Nassirou Bako-Arifari élu président

Le parlement béninois vient d’être honoré a Genève en Suisse par l’Uip. Ceci à travers l’élection de l’honorable Arifari Bako à la tête du Comité des Droits de l’homme des Parlementaires membres de l’Uip pour la mandature 2020-2021. C’est un poste stratégique convoité par plusieurs parlementaires membres de cette organisation, qui vient d’être occupé par le Bénin à grâce au dynamisme du député et maître de conférences des Universités du Cames Arifari Bako dont les qualités ne sont plus à vanter.

En effet, l’Uip est l’une des anciennes organisations multilatérales mondiales, créée en 1989. Le Comité des Droits de l’homme des Parlementaires est quant à lui, un démembrement de l’Uip mise en place en 1976 et qui a pour mission de traiter des cas de violation des droits des parlementaires. Tous les ans, les parlementaires membres de l’Uip sont victimes des violences et harcèlements de toutes sortes. Le Comité des Droits de l’homme des Parlementaires est donc né pour mettre fin à ces discriminations, en protégeant ceux-ci de tous dangers et en défendant leurs intérêts. Depuis sa création le Comité intervient dans les 173 pays membres de l’Union Interparlementaire et a actuellement sur sa table 533 cas de plaintes de 5 continents. Une lourde tache attend ainsi le comité constitué de 10 membres avec à sa tête l’he Bako.
Il faut notifier que le comité se réunit trois fois dans l’année afin d’analyser les dossiers en cours de traitement et les nouveaux cas de plaintes enregistrés. Des auditions sont ensuite organisées par le comité, qui transmet par la suite des missions et participe aux procès en qualité d’observateur. À l’issue de ces travaux, des solutions sont trouvées aux différentes préoccupations.

Avec la nomination de l’honorable Arifari Bako à la tête de ce comité, c’est tout le Bénin qui gagne et on peut dire sans risque de se tromper que c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut quant on connait les nombreux combats menés par cet homme dans le sens de la préservation des droits de l’homme dans son pays.

Samira ZAKARI

Rubriques:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adana escort adıyaman escort afyon escort ağrı escort aksaray escort amasya escort ankara escort antalya escort ardahan escort artvin escort aydın escort balıkesir escort bartın escort batman escort bayburt escort bilecik escort bingöl escort bitlis escort bolu escort burdur escort bursa escort çanakkale escort çankırı escort çorum escort denizli escort diyarbakır escort düzce escort edirne escort elazığ escort erzincan escort erzurum escort eskişehir escort gaziantep escort gebze escort giresun escort gümüşhane escort hakkari escort hatay escort ığdır escort ısparta escort istanbul escort izmir escort izmit escort kahramanmaraş escort karabük escort karaman escort kars escort kastamonu escort kayseri escort kilis escort kırıkkale escort kırklareli escort kırşehir escort kocaeli escort konya escort kütahya escort malatya escort manisa escort mardin escort mersin escort muğla escort muş escort nevşehir escort niğde escort ordu escort osmaniye escort rize escort sakarya escort samsun escort şanlıurfa escort siirt escort sinop escort şırnak escort sivas escort tekirdağ escort tokat escort trabzon escort tunceli escort uşak escort van escort yalova escort yozgat escort zonguldak escort