COMMUNALES ET MUNICIPALES DANS LE BORGOU : Voici quelques maires qui méritent de revenir à la tête de leur commune

4 ans ago | Written by
14 017 vues
0 0

COMMUNALES ET MUNICIPALES DANS LE BORGOU

Voici quelques maires qui méritent de revenir à la tête de leur commune

 

Élus en 2015, les conseillers communaux et municipaux actuels sont à quelques mois de la fin de leur mandat. Dans le département du Borgou plusieurs communes ont eu la chance d’avoir à leur tête, des maires dynamiques qui ont su imprimer une dynamique de développement à leur territoire. D’autres par contre, ont stagné pendant que certains ont régressé. Pour éviter aux populations de commettre les mêmes erreurs, il est très important, en s’appuyant sur les résultats de chacun, de mettre en évidence quelques uns qui méritent le renouvellement de la confiance de leurs mandants.

Charles Toko


Élu maire suite à la destitution de Karimou Souradjou, l’ancien journaliste avait l’obligation de faire mieux que son prédécesseur. Il l’a très tôt compris et s’est lancé dans la mise en œuvre de réformes courageuses et impopulaires. L’une de ses actions fortes après son élection a été la délocalisation de la gare routière. Aujourd’hui plus d’un parakois se réjouissent de ce qu’est devenue l’ancienne l’autogare. S’en suivront des actions dans plusieurs secteurs. Des initiatives pourvoyeuses de ressources à la commune, Toko en a eu. C’est le cas de l’organisation de la Foire Internationale de Parakou qui mobilise des forains chaque année à travers le monde. Des efforts jamais fournis dans le domaine de l’éducation l’ont été sous Toko avec la construction et la réhabilitation de plusieurs écoles. Les actions sont nombreuses et leurs impacts se ressentent sur la ville et ses habitants. Les réformes en cours et la vision du maire Charles Toko méritent qu’il revienne pour un second mandat en vue d’achever cette œuvre de construction de la troisième ville à statut particulier du Bénin.

Oumarou Lafia


Ancien président de l’Association pour le Développement de Communes du Borgou (Adécob), le maire de Nikki a été très actif au cours de ce mandat. Grâce à son leadership, le conseil communal de Nikki a réalisé plusieurs infrastructures socio-communautaires dans tous les arrondissements de la commune. Dans le domaine de la santé la commune de Nikki a été la première à engager la lutte contre les cabinets de soins illégaux. Capitale des Wassangari, la ville de Nikki sous le dynamisme du maire Oumarou Lafia, a organisé avec succès la fête identitaire de la Gaani à laquelle prennent part tous les ans de milliers de festivaliers. Son règne à la tête de l’Adécob a permis à sa commune de bénéficier d’ouvrages intercommunaux. Il convient de noter qu’à l’ère d’Oumarou Lafia, la commune de Nikki s’est hissée à la première place en matière de bonne gouvernance parmi les 8 communes du Borgou. Au vue de toutes ses actions, les populations de Nikki gagneront tout à le reconduire à la tête de leur commune à l’issue des joutes électorales à venir.

Gaston Yorou


Ancien député à l’Assemblée Nationale, l’élection de Gaston Yorou à la tête de la commune de N’Dali n’a pas été une surprise et au bout de cinq années, les fruits semblent tenir la promesse des fleurs. L’ancien parlementaire a mis à contribution son expérience politique et sa connaissance des lois pour diriger la commune de N’Dali avec efficacité. Au bout de cinq années les résultats sont là, plusieurs années d’arriérées de cotisations à la Cnss des agents de la mairie ont été payées, plusieurs infrastructures socio-communautaires réalisées dans tous les domaines. Sous Gaston Yorou et grâce à son leadership, la commune de N’Dali abrite le centre d’excellence de football du septentrion. Son retour sera un grand atout pour l’achèvement des réformes en cours depuis quelques années et qui propulsent la commune des Kèri sur une autre échelle de développement.

Salihou Mifoutaou


Comme le maire de N’Dali, il est aussi un ancien parlementaire. Depuis son élection, la commune de Bembéréké connait une autre vitesse de développement. Les infrastructures sont construites dans plusieurs secteurs et dans plusieurs localités. Grâce au leadership du maire, la première dame du Bénin Claudine Talon, à travers sa fondation, a réalisé des infrastructures scolaires dans la commune de Bembéréké. Par ailleurs, le dynamisme du maire Mifoutaou Salihou a amené ses pairs de l’Adécob le désigner président de cette faîtière des communes du Borgou. Son retour serait un grand atout pour la commune de Bio Guèra.
Il convient de noter que les actions citées pour ces élus ne sont pas exhaustives. C’est juste une infirme partie des efforts de développement de ces élus qui font de leur mieux.
Par ailleurs, cette production n’est que la première d’une série sur les élus communaux et municipaux des communes du septentrion.

Barnabas OROU KOUMAN

Article Categories:
Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru