CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES DE CANTINE SCOLAIRE A L’EPP GOULO SODJI : “Main dans la main”, l’initiative de la Fondation Moov Africa pour promouvoir l’entraide, lancée

3 ans ago | Written by
9 742 vues
0 0

L’Ecole Primaire Publique (Epp) de Goulo Sodji dans la commune de Zè va bientôt bénéficier des infrastructures de cantine scolaire et la réhabilitation d’un module de salle de classes. Cette action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative”Main dans la main” de la Fondation Moov Africa. A cet effet, des responsables de la compagnie de téléphonie mobile Moov Africa étaient le vendredi 11 juin dernier dans cette école. La cérémonie de pose de première pierre s’est déroulée en présence du ministre des enseignements maternel et primaire Salimane Karimou, de la première dame du Burundi, Angeline Ndayubaha Ndayishimiye, du Directeur Général (Dg) de Moov Africa Bénin Oumar Nahli, du représentant résident du Programme Alimentaire Mondial (Pam) au Bénin Guy Mesmin Adoua Oyila, du maire de la commune de Zè Amadé Moussa, de la Directrice Exécutive de la Fondation Moov Africa Dolorès Chabi Kao, des apprenants, parents-d’élèves et bien d’autres.

Wilfried AGNINNIN

Photo de famille

L’initiative “Main dans la main” de la Fondation Moov Africa est lancée avec la construction de plusieurs infrastructures à l’Epp Goulo Sodji. Cette initiative de la Fondation Moov Africa vise à faire la promotion de la solidarité collective, de proposer des actions de solidarité qui mettent en relation ceci, main dans la main, avec des associations, des projets et des bénévoles de tous âges, abonnés ou non de Moov Africa, qui souhaitent donner un peu de leur temps pour une cause commune dans une logique de micro-solidarité. Les édifices qui sortiront bientôt de la terre, sont constitués d’un réfectoire, d’une cuisine, d’un magasin de stockage. Il sera également procédé à la réhabilitation ainsi que le badigeonnage d’un module de salle de classe défectueux.
Pour le Directeur Général (Dg) de Moov Africa Bénin Oumar Nahli, la construction de ces infrastructures permettra de maintenir davantage les écoliers à l’école. « Aujourd’hui, tout le monde s’accorde sur l’importance des cantines scolaires et surtout de l’importance de l’école publique…Pourquoi ”Main dans la main”? Non seulement c’est la Fondation qui va intervenir, mais elle va faire intervenir des bénévoles. « , a-t-il fait savoir.

Le DG Moov Africa Bénin badigeonnant un mur aux couleurs de Moov Africa

En abondant dans le même sens, la Directrice Exécutive de la Fondation Moov Africa Dolorès Chabi Kao, a fait savoir qu’on n’est pas obligé de donner de l’argent pour exprimer sa solidarité envers quelqu’un. A l’en croire, chaque main compte, pour une action sociale et humanitaire. La Directrice Exécutive Dolorès Chabi Kao, a fait remarquer que le lancement de l’initiative “Main dans main”, intervient après celui de l’identité visuelle de Moov Africa qui offre un monde nouveau à l’ensemble des abonnés.

Photo de famille

De son côté, le Représentant résident du Programme Alimentaire Mondial au Bénin Guy Mesmin Adoua Oyila, s’est réjoui de cette collaboration avec Moov Africa. A l’en croire, « nous avons besoin, dans tout ce que nous faisons, de partenariat…chacun a quelque chose à apporter ».
Au nom du gouvernement béninois, le ministre des enseignements maternel et primaire Salimane Karimou, a exprimé toute sa gratitude à l’endroit de la Fondation Moov Africa pour la construction de ce complexe moderne à travers son initiative “Main dans la main”. Selon l’autorité ministérielle, cette action sociale démontre bien la qualité du partenariat public-privé en faveur de l’éducation et du programme de construction des cantines scolaires. « Moov Africa, en prenant l’engagement de financer ces infrastructures, favorise la dynamique du développement de l’éducation en garantissant l’égalité des chances, le maintien des enfants à l’école, la démocratisation de l’école, l’amélioration des taux d’accès et la lutte contre les carences nutritionnelles et partant améliore le capital humain du Bénin », a-t-il reconnu. C’est donc une initiative qui cadre parfaitement avec le Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) va t-il affirmer.

La première dame du Burundi à la pose de première pierre

En procédant à la pose de la première pierre, l’invitée d’honneur de la Fondation Moov Africa en visite de travail au Bénin Angeline Ndayubaha Ndayishimiye, première dame du Burundi, n’a pas aussi manqué de saluer cet acte de solidarité de la Fondation Moov Africa. Dans le même esprit, les responsables d’établissement et les écoliers ont remercié la Fondation pour avoir pensé à leur école pour la réalisation de ces infrastructures scolaires. Ils ont, par ailleurs, souhaité voir la fondation revenir prochainement avec d’autres actions sociales.

Les écoliers autour du DG Moov Africa Bénin

Créée en 2012, la Fondation Moov Africa intervient sur le territoire béninois dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’autonomisation des femmes et auprès des couches les plus vulnérables notamment les enfants, les femmes et les personnes en situation de handicap.

Article Categories:
A la une · Actualité · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru