NUIT DES PROCÈS À PARAKOU : Esprit Juriste Ong sensibilise sur la cybercriminalité et les Vbg

1 mois ago | Written by
941 vues
0 0

 

L’Organisation Non Gouvernementale (Ong) Esprit Juriste a organisé à l’institut français de Parakou, la deuxième édition de la nuit des procès. Cet événement tenu les 19 et 20 avril 2024 a mobilisé une foule impressionnante composée d’experts et d’hommes de droit. Durant deux jours, le public a découvert les arcanes des procès avec d’impressionnantes et de nombreuses manifestations pédagogiques ou ludiques portant sur des thématiques d’actualité notamment la cybercriminalité et les Violences Basées sur le Genre (Vbg)
La rédaction

La Nuit des Procès est un rendez-vous annuel qu’Esprit Juriste Ong du dynamique leader Ezékias Biao organise au profit des étudiants et citoyens de la cité des Koburu. Ainsi, après la première édition qui a connu un vif succès, l’événement est revenu très attractif avec le soutien de nouveaux partenaires.
Placé sous le thème «Le rôle des jeunes béninois dans la lutte contre la cybercriminalité et les Vbg», cet événement a pour vocation, de faire mieux connaître la justice et ses enjeux. D’entrée, le président Ezékias Biao a fait un aperçu sur la Justice, rappelé ses principes et présenté le déroulement d’un procès en assises ainsi que les rôles de chacun des acteurs dans ce cadre notamment le président, ses assesseurs, l’avocat général, le greffier, les avocats, l’huissier et bien d’autres.

Après cela, il revenait au tribunal constitué pour la circonstance d’endosser tout le poids d’un procès d’assises simulé. C’est ainsi que s’est ouvert le vendredi 19 avril 2024, le premier procès portant sur la cybercriminalité. A l’issue du procès, le coupable qui a arnaqué Houéfa à hauteur de 3 000 000 000 de Fcfa a été condamné à 7 ans de prison ferme avec une amende de 75 000 000 de Fcfa. Le samedi 20 avril 2024, docteur Toukpin, accusé d’avoir harcelé et violé dans son bureau l’une de ses étudiantes, a comparu devant la cour. Après une analyse minutieuse des faits, le docteur Toukpin a écopé d’une réclusion criminelle de 5 ans ferme avec une amende de 50 000 000 de Fcfa.

Le président d’Esprit Juriste Ong Ezékias Biao, a fait savoir que c’est une initiative prise avec l’ambassade de la France à travers l’institut français de Parakou. L’objectif est «de sensibiliser les jeunes sur la cybercriminalité et les Violences Basées sur le Genre». Des fléaux, qui selon lui, doivent être éradiqués pour le développement du pays sur plusieurs plans. A en croire le président Ezékias Biao, au travers des procès simulés, des communications et théâtres juridiques qui ont meublé cet événement, les jeunes ont compris l’impact de ces fléaux dans la société béninoise. Aussi, ils ont été ainsi formés « sur la connaissance de la procédure judiciaire en la matière afin de revendiquer leur droit en cas de violation». En raison de la forte mobilisation de la jeunesse, Ezékias Biao a affiché une note de satisfaction. C’est d’ailleurs ce pourquoi il a invité ces derniers à comprendre que le développement du pays est la chose de tout le monde. Un développement qui ne serait pas une réalité si les jeunes s’adonnent à des pratiques comme la cybercriminalité, les Vbg et bien d’autres.

L’événement a été apprécié de tous, membres d’Esprit Juriste Ong et participants. «Ça a été une très belle leçon pour nous citoyens», a apprécié Hinvi Alitondji, venu pour la cause. À l’en croire, ceci va permettre aux participants, de prendre du recul sur certaines habitudes qui ne riment pas avec les réalités de la société. À cet effet, il a encouragé Esprit Juriste Ong tout en soulignant que d’ici quelques années, cette organisation se fera un nom. À son tour, Charlène Adjanissoudé, membre de l’organisation a souligné que cette initiative est extraordinaire en raison de ce qu’elle a appris beaucoup sur les thématiques développées et surtout la procédure judiciaire. Ainsi, elle souhaiterait que l’événement puisse être organisé fréquemment au regard de son importance.

Article Categories:
A la une · Actualité · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru