COP 28 À DUBAÏ : Peut-on vraiment sortir des énergies fossiles ?

7 mois ago | Written by
3 012 vues
0 0

 

Comment arriver à réduire considérablement ou à sortir des énergies fossiles ? La question a été au cœur des échanges à la 28e Conférence des parties (Cop) à Dubaï. Les travaux ont été lancés le jeudi 30 novembre 2023. Experts en environnement, climatologues, chefs d’État, négociateurs, journalistes, volontaires et autres des changements climatiques ont réfléchi sur cette problématique qui est l’un des enjeux principaux de cette Cop 28.
Simon Steill, secrétaire exécutif sur le changement climatique aux Nations Unies, avait attiré lors du lancement de cette Cop, l’attention des participants sur la nécessité de se débarrasser des énergies fossiles. A l’en croire, il est nécessaire de sortir des énergies fossiles, faute de quoi, «nous préparons notre propre déclin terminal». Mais chose paradoxale, le président de cette conférence Sultan Al Jaber dirige l’une des principales compagnies pétrolières des Emirats Arabes Unis. Mieux, Dubaï occupe la 7e place mondiale des producteurs d’or noir. Dans ces conditions, il sera difficile voire impossible de prendre une décision finale au terme des travaux, pour lutter efficacement contre les énergies fossiles dont la réduction de la place des hydrocarbures. Comme l’a dit l’ancien vice-président américain Al Gore, c’est mettre «un renard dans un poulailler».
Dans cette lutte contre la réduction des hydrocarbures, ce sont les pays industrialisés et développés qui doivent d’abord se décider, car, ils constituent les plus gros producteurs du pétrole, du gaz, de l’essence et autres. D’ailleurs, leur richesse est fortement basée sur les hydrocarbures.
En attendant les grandes conclusions de cette conférence mondiale, il est difficile de prendre tout de suite une décision sur les énergies fossiles. Même si cela arriverait, l’application poserait toujours problème.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru