COUR D’APPEL DE PARAKOU : La rentrée judiciaire 2023-2024 effectuée 

8 mois ago | Written by
5 372 vues
0 0

 La rentrée solennelle de la Cour d’Appel de Parakou a été effective le mardi 10 octobre 2023. C’est à travers l’audience solennelle présidée par Alexis Agboton Mètahou Président de la Cour d’Appel de Parakou en présence des autorités politico-administratives, judiciaires, universitaires, têtes couronnées et bien d’autres

Wilfried AGNINNIN

Cette rentrée est placée sous le thème, «Justice et conflits fonciers : application de la loi». Les portes des salles d’audience des tribunaux du ressort de la Cour d’Appel de Parakou s’ouvrent ainsi à nouveau aux justiciables pour le compte de l’année judiciaire 2023-2024.

Dans son intervention, Alexis Agboton Mètahou Président de la Cour d’Appel de Parakou, a exprimé sa gratitude à l’endroit de tous les acteurs qui travaillent et interviennent dans la justice béninoise. Il a, sans autosatisfaction, présenté les résultats obtenus au niveau des tribunaux relevant de la Cour d’Appel de Parakou au cours de l’année judiciaire 2022-2023. Le Président Alexis Agboton Mètahou a souligné que 8 750 appels ont été traités au niveau des tribunaux de première instance avec 6 793 dossiers vidés dont 406 dossiers frappés d’appel. Pendant la même période, le greffe de la Cour a délivré aux justiciables 23 778 actes.

En présentant le thème «Justice et conflits fonciers : application de la loi», le Procureur général Thomas Mahougnon Dassi a fait savoir que l’activité judiciaire est de plus en plus complexe et difficile en raison de la multiplicité des conflits qui occupent une grande partie des affaires devant les tribunaux. À l’en croire, les causes des conflits fonciers sont nombreuses dont la vente multiples de parcelles, les lotissements irréguliers et la vente gré à gré des terres. Pour cette nouvelle rentrée judiciaire, la Cour d’Appel de Parakou entend travailler pour zéro dossier de conflit foncier au niveau de ses tribunaux de compétences.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru