DÉMOCRATIE PLURALISTE AU BÉNIN : Loin des polémiques stériles, Les Libéraux en fête à Parakou . Richard Boni Ouorou fait des Zémidjans des ambassadeurs

1 mois ago | Written by
958 vues
0 0

Le mouvement Ligue d’Initiative Bénévole pour l’Éducation, la Réflexion et l’Action Libérale (Libéral) section Borgou a échangé le lundi 15 avril 2024, avec les conducteurs de taxi-moto de la ville de Parakou. Il était question pour les responsables de partager les idéaux et ambitions du mouvement pour une démocratie pluraliste au Bénin. C’était dans une ambiance festive à Parakou loin des polémiques stériles. A travers cette réjouissance, Richard Boni Ouorou porteur dudit mouvement, fait ainsi des conducteurs de taxi-moto des ambassadeurs Libéraux.

Wilfried AGNINNIN & Christian OTCHO (Etd Cfoman-Daabaaru)

C’est un mouvement qui entend participer à l’émergence d’un Bénin plus riche et plus égalitaire, pluraliste et solidaire. Au cours de cette activité, des maillots ont été distribués aux conducteurs de taxi-moto. De même, des membres du mouvement Libéral section Borgou ont reçu de casques. Le document intitulé, «Tous ensemble vers une démocratie libérale pluraliste au Bénin», a été expliqué et partagé aux participants.

Pour le représentant du bureau national du mouvement Kossi Kpango, «dans le livre il y a tout ce qu’il faut savoir sur le mouvement ses objectifs, ses idéaux, ses ambitions. Le mouvement Libéral est un mouvement qui prône l’union de tous les fils de ce pays du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest, qu’on soit de la mouvance ou de l’opposition que tout le monde se mette ensemble pour l’émancipation de la démocratie libérale au Bénin, c’est l’essentiel de l’idéologie du mouvement Libéral». Selon lui, le choix proté sur les conducteurs de taxi-moto n’est pas anodin. «La cible des zémidjans parce qu’ils constituent un vecteur principal pour le partage de l’information dans les coins et recoins de nos localités, ils constituent un canal de communication rapide et ils sont censés apporter la bonne nouvelle à tous les citoyens de ce mouvement. L’objectif de Richard Boni Ouorou est que chaque béninois quel que soit son rang qu’il trouve à manger, à se soigner, à envoyer ses enfants à l’école, que les cinq besoins fondamentaux de l’homme soient satisfaits à son niveau», a-t-il fait savoir.

Le président du mouvement Libéral section Borgou Abasse Zato a saisi l’occasion pour éclairer la lanterne des uns et des autres sur la polémique qui circule depuis quelques temps sur les réseaux sociaux faisant état du refus de don offert à la famille Madougou à Parakou par le politologue Richard Boni Ouorou. A l’en croire, «Étant donné que nous, les Libéraux nous avons opté pour le pacifique, donc tout ce qui se fait entendre nous ne sommes pas disponibles pour répondre parce qu’il s’agit d’un don. Et quand le président fait ses dons, il ne reprend plus car, un don c’est un don, le mouvement Libéral a donné et ce n’est pas évident qu’il reprenne».

Le représentant des conducteurs de taxi-moto Babio Fataï, a exprimé la disponibilité de ses camarades pour accompagner véritablement les activités mouvement Libéral. «Notre engagement n’est rien d’autre que de le soutenir seulement que nous souhaitons qu’il ne nous lâche pas, d’être toujours à notre côté comme d’habitude», a-t-il souhaité.
Pour rappel, ce mouvement de jeunes est porté par le politologue Richard Boni Ouorou.

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru